Le 1er juillet dernier, la mairie avait pris la décision de fermer et surtout de vider la piscine de Sanvignes (Saône-et-Loire). Une mesure prise après plusieurs incidents avec des squatteurs... Depuis cette semaine, l'eau est de retour dans la piscine. 

Cinquante jours plus tard, l'eau est de retour dans la piscine de Sanvignes. Le 1er juillet dernier, les trois bassins avaient été vidés à la suite d'incidents liés à des squatteurs. Entre le 3 juin et le 1er juillet dernier, 37 interventions de la police ont été comptabilisées sur le site. Dès l'après midi, des jeunes s'introduisaient sur les lieux pour profiter de la piscine, jusque tard dans la nuit. 

La décision avait donc été prise de fermer et de vider les bassins, ce qui, dans le même temps a privé de baignade des milliers de personnes cet été. 

La piscine est à nouveau remplie depuis cette semaine. Remettre de l'eau était en fait une nécessité pour éviter que les bassins bougent ou se fissurent. La piscine ne rouvrira pas au public avant l'été prochain. La piscine ne sera ni chauffée, ni nettoyée d'ici là. Des produits d'hivernage (très odorants... ) ont été déversés dans les bassins. L'eau devrait vite stagner. Et dissuader les occupants indésirables.