Canicule : les records de chaleur ont-ils été battus en Bourgogne ?

Publié le Mis à jour le

Alors que la France et la région transpirent à plein et que le mercure s'envole, les records de température n'ont pas été battus. La Côte-d'Or et la Saône-et-Loire restent en alerte orange.

Fait suer ! Alors que la Côte-d'Or et la Saône-et-Loire sont encore placées en alerte orange par Météo France jusqu'à ce vendredi 5 août 16h, les températures de ce jour ont atteint des sommets dans la région mais pas des records...

Le thermomètre s'est affolé dans le sud de la Bourgogne ce jeudi 4 août avec la palme pour Le Creusot et ces 39.4 degrés, suivi de près par Louhans à 39 degrés. En Côte-d'Or, c'est à Saint-Nicolas-les-Cîteaux qu'il a fait le plus chaud avec 38.4 degrés au compteur, et 37.5 pour Dijon. Dans la Nièvre, coup de chaud aussi avec 37 à Cosne et à Nevers.

C'est dans l'Yonne qu'il a finalement fait le plus "frais", notamment à Sens avec un petit 33 degrés car une première masse d'air frais arrive enfin par l'Ouest.

Mais les records ne sont pas tombés malgré cette canicule qui dure. Le plus haut historique en Bourgogne-Franche-Comté revient à la station de Saint-Yan, en Saône-et-Loire, qui a enregistré un pic à 41,7 degrés en 1983. Auxerre n'est pas loin avec 41,1 degrés en 2003. Pour Dijon, le record date de juillet 2019 avec 39.5.

Des températures extrêmes qui durent et qui ne font pas les affaires des commerçants. A Dijon, nous avons pu constaté que les restaurants souffrent de la canicule. Certains sont fermés, d'autres la plupart d'autres désertés.

Les clients préfèrent rester à l'ombre et changent leurs habitudes de consommation en effectuant leur achat plus tôt dans la matinée. Heureusement, l'alerte canicule devrait être levée ce vendredi. Mais les températures resteront élevées aux alentours de 30 degrés pendant les 10 prochains jours.