• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mois sans tabac : quels sont les accompagnement proposés aux fumeurs ?

© Pierre HECKLER // Maxppp
© Pierre HECKLER // Maxppp

Le Mois sans tabac débute le 1er novembre. Cette opération, sous forme de défi, offre un accompagnement aux fumeurs qui souhaitent arrêter. Des dispositifs sont en place dès la mi-octobre.
 

Par P.S.

A quoi sert le mois sans tabac ?

Le Mois sans tabac accompagne les fumeurs qui souhaitent arrêter. Un accompagnement gratuit permet d’obtenir gratuitement :

-un kit d’aide à l’arrêt
-un accompagnement par mail
-De bénéficier des conseils prodigués par téléphone par des tabacologues au 3989* d’une appli e-coaching et d’un soutien de la communauté Facebook avec le #MoisSansTabac pour rendre le défi collectif et non plus personnel.

*service gratuit + coût de l'appel, du lundi au samedi de 8h à 20h

 

Comment se préparer ?

Le Mois sans tabac se déroulera tout le long du mois de Novembre. Mais la préparation est essentielle, pour se projeter dans l’arrêt de la cigarette.
Au niveau national, Santé publique France a lancé du 1er octobre au 2 novembre, une campagne sur les chaines hertziennes et la TNT pour aider les fumeurs à réussir leur tentative d’arrêt. Cinq films permettent à toutes celles et ceux qui veulent arrêter de fumer de se projeter aux étapes-clés de leur tentative d’arrêt, de se représenter l’état d’esprit dans lequel on est après 1, 8, 15, 22 et 30 jours sans tabac et de découvrir les bénéfices retirés à chaque cap passé.
1er jour sans cigarette : l'une des cinq vidéos diffusées par Santé Publique France
1er jour sans cigarette : l'une des cinq vidéos diffusées par Santé Publique France - Santé Public France


Quelles opérations en Bourgogne-Franche-Comté ?


Dès l’inscription, depuis le site tabac-info-service.fr, il est possible de rejoindre l’équipe « Les Bourguignons et Francs-Comtois » pour partager et vivre ensemble le défi #MoisSansTabac sur les réseaux sociaux.

 

Qui sont les fumeurs en Bourgogne –Franche-Comté ?

La prévalence du tabagisme quotidien en région Bourgogne-Franche-Comté est de 26%. Elle est légèrement inférieure à la prévalence nationale (27%).

Avec 160 000 inscrits en 2017, dont 6 278 en Bourgogne-Franche-Comté et 380 000 tentatives d’arrêt liées à l’opération en 2016, #MoisSansTabac a contribué avec les mesures du programme national de réduction du tabagisme (PNRT) à la baisse historique du tabagisme en France : 1 million de fumeurs quotidiens en moins entre 2016 et 2017.
 

Qui coordonne l’opération ?

En Bourgogne Franche-Comté, Santé publique France, l’Agence régionale de santé et l’Assurance Maladie déploient le dispositif pour inciter les fumeurs à se préparer et à participer au défi.

L’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (Ireps) de Bourgogne-Franche-Comté a été retenue par Santé Publique France, comme ambassadeur de l’opération #MoisSansTabac en Bourgogne-Franche-Comté, en collaboration avec Tab’Agir.

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la canicule fait craindre le pire aux éleveurs d'escargots

Les + Lus