• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Allocation de rentrée scolaire : montant, critères... on vous explique tout

Illustration. / © MaxPPP
Illustration. / © MaxPPP

L'allocation de rentrée scolaire est versée à partir d'aujourd'hui aux familles bénéficiaires. Quel montant ? Quels critères ? Les détails dans notre article.

Par M. F. avec AFP

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée à partir de ce jeudi 16 août. Cette allocation aide les parents aux revenus modestes à payer cartables et autres fournitures. Elle concerne trois millions de familles en France.

 

Quel montant ?

Le montant de cette allocation a été revalorisé d'environ 1% par rapport à l'an dernier. Il est désormais de :
  • 367,73 euros pour les élèves de 6 à 10 ans
  • 388,02 euros pour les 11-14 ans
  • 401,47 euros pour les 15-18 ans
Au niveau national, 2,013 milliards d'euros ont été versés en 2017 aux bénéficiaires de l'ARS.
 

Qui y a droit ?

L'aide concerne les enfants scolarisés de 6 à 18 ans. Pour pouvoir la toucher à la rentrée 2018, les ressources des parents en 2016 ne doivent pas dépasser : 
  • 24 453 euros pour un enfant à charge
  • 30 096 euros pour deux enfants à charge
  • 35 739 euros pour trois enfants à charge
  • 5 643 euros par enfant supplémentaire
En 2015, 200 000 enfants ont bénéficié de cette aide en Bourgogne-Franche-Comté. 

Le détail par département :
  • Côte-d'Or : 33 024 bénéficiaires
  • Doubs : 36 977 bénéficiaires
  • Jura : 18 273 bénéficiaires
  • Nièvre : 14 295 bénéficiaires
  • Haute-Saône : 19 593 bénéficiaires
  • Saône-et-Loire : 39 337 bénéficiaires
  • Yonne : 27 537 bénéficiaires
  • Territoire de Belfort : 10 643 bénéficiaires
 

Quelle démarches ?

Pour les élèves de moins de 16 ans, les parents n'ont aucune démarche à accomplir. Les Caisses d'allocations familiales versent automatiquement l'ARS aux familles déjà allocataires qui remplissent les conditions.

Pour les enfants entrant en CP cette année mais qui n'auront six ans qu'en 2019, la famille doit récupérer un certificat de scolarité auprès de l'école et l'envoyer à la CAF. 

Pour les élèves de 16 à 18 ans, ils n'ont pas l'obligation de fournir un justificatif de scolarité, mais leurs parents doivent déclarer qu'ils sont toujours scolarisés pour toucher l'ARS. L'instruction n'est en effet plus obligatoire après 16 ans.
 

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus