Montchanin : une levée de drapeau en langue des signes pour se faire mieux entendre

A Montchanin, l'association Une voix pour deux mains organisait ce dimanche 16 juin une levée de drapeau pour célébrer et promouvoir la langue des signes. Cette langue, pas très valorisée en France, permet une communication aussi bien entre les personnes sourdes et avec les personnes valides.

Par Christophe Tarrisse

Plus qu'un signe. A Montchanin, en Saône-et-Loire, la commune a pris fait et cause pour la langue des signes à laquelle se sont initiées les employées de la crêche et de la bibliothèque de la cité. Il était donc normal que l'association "Une voix pour deux mains" organisait ce dimanche 16 juin un événement festif pour célébrer et promouvoir la langue des signes, marqué par une levée de drapeau de la communauté signante.

Une langue, pas très valorisée en France,  qui permet une communication aussi bien entre les personnes sourdes elles même qu'entre elles et les personnes valides. Et pourtant , 60 % des sourds ne savent ni lire, ni écrire et sur 6 millions de personnes sourdes et malentendantes, seulement 100 000 utilisent le langage gestuel. Un moyen de communiquer qui a mis 2 siècles pour être reconnu !


Aujourd'hui, on pouvait trouver des photos permettent d'enrichir son vocabulaire. Comment faire parler ses mains pour dire marié, papillon ou je vous aime.  Moment symbolique ce matin une Marseillaise, simultanément jouée, chantée et signée, y compris par une petite fille qui n'a aucun problème d'audition. 

Voir à 19h le reportage de Michel Gillot et Romain Liboz

Sur le même sujet

Les + Lus