• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montchanin : un rescapé d'Auschwitz à la rencontre de collégiens

Benjamin Orenstein, rescapé de la Shoah.
Benjamin Orenstein, rescapé de la Shoah.

Lundi 11 mars 2019, 110 élèves de 3e rencontraient Benjamin Orenstein, Juif polonais déporté dans sept camps différents pendant la Seconde Guerre mondiale, dont celui d'Auschwitz. Un témoignage qui a ému et fait réfléchir ces jeunes gens.
 

Par Maryline Barate

Qui est Benjamin Orenstein ?

Benjamin Orenstein est le seul survivant de sa famille. Ses parents, ses trois frères, sa sœur, sa nièce, tous Juifs polonais, sont morts en déportation. Ce rescapé de la Shoah a changé sept fois de camps entre ses 14 et 20 ans, l'âge de sa libération. Benjamin Orenstein a attendu 48 ans pour mettre des mots sur cette horreur à travers un ouvrage intitulé "Ces mots pour sépulture". A 93 ans, il ne cesse de transmettre son témoignage notamment auprès de collégiens. Il a ainsi rencontré une centaine d'élèves de 3e du collège de Montchanin, ce lundi 11 mars 2019.
 

Lutter contre l'antisémitisme hier comme aujourd'hui


Le passé mais aussi le présent étaient au cœur de cette rencontre. Les actes antisémites augmentent en France ces dernières années. Le dernier exemple en date remonte à la mi-février : un portrait de Simone Veil a été tagguées de croix gammées en plein Paris. "Je ressens une gêne énorme parce que je n'aurais pas cru que cela pourrait revenir", s'alarme Benjamin Orenstein qui partage son récit de vie pour que justement l'Histoire ne se renouvelle pas.


La force du témoignage


"Quand ils (ndlr ces jeunes gens) reçoivent un ordre ou une proposition qui est contre leur conscience, qu'ils disent tout de suite non. Parce que c'est le premier non qui compte ! Après, c'est trop tard", conclut ce nonagénaire qui a beaucoup impressionné son auditoire. "Il a beaucoup de courage d'avoir survécu tout d'abord et de témoigner aujourd'hui", salue un des collégiens.


Le reportage de F. Borius et A. Borlot avec :
  • Benjamin Orenstein, rescapé de la Shoah
  • des collégiens
Témoignage de Benjamin Orenstein, rescapé de la Shoah

 

Sur le même sujet

Pour quelques mètres de trop, un restaurant de La Brosse-Montceaux doit 53 000 euros

Les + Lus