A Morre (Doubs), un trail met en avant les déficients intellectuels légers

Pour valider une épreuve pour le baccalauréat, des élèves de Terminale de la maison familiale et rurale de Morre ont organisé une course particulière. Chaque équipe était composée d'un élève, d'une accompagnateur et d'un jeune déficient intellectuel léger.
Les traileurs ont couru en équipe : un élève, un accompagnateur et un déficient intellectuel
Les traileurs ont couru en équipe : un élève, un accompagnateur et un déficient intellectuel © France 3 Franche-Comté
A quelques semaines du trail des forts, des adolescents et des adultes ont participé à un trail à Morre, dans le Doubs. Sa première particularité : c'est un trail de mini-format. Seulement 200 mètres de dénivelé et huit kilomètres de course. 

Son autre particularité, c'est que ceux qui concourraient ne cherchaient pas la performance individuelle. Les équipes partaient à trois : un accompagnateur, un adolescent et un déficient intellectuel léger. "Ca permet de les mettre en valeur, de les revaloriser et qu'ils prennent confiance en eux"explique Elodie De Sousa, élève de la MFR de Morre.

Pour les élèves de terminale de la maison familiale de Morre, cette épreuve comptera pour le baccalauréat. Pour tous, c'est un moment de partage et de solidarité. 

Aujourd'hui, les déficient intellectuels légers peuvent accéder à tous les sports... Avec les mêmes bienfaits que pour tout le monde. "C'est un élément moteur pour eux. Ca va jouer sur leur motricité, leurs capacités physique et leur état de santé global. Ca va leur permettre d'avancer dans la vie de tous les jours" conclut Guillaume Crolotte, professeur d'EPS au centre de Vaucluse. 
 
Trail Morre
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trail sport trail des forts éducation société