• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Nevers : deux nouveaux IRM pour le centre hospitalier

L'hôpital Pierre Bérégovoy a désormais deux IRM dernière génération.
L'hôpital Pierre Bérégovoy a désormais deux IRM dernière génération.

L'hôpital Pierre Bérégovoy a doublé ses capacités d'IRM en remplaçant son ancienne machine par deux neuves. Un bâtiment spécialisé a été construit pour abriter l'équipement et renforcer un pôle de santé amené à rayonner dans tout le département.

Par Johanna Albrecht

Depuis quelques jours, les patients de l'hôpital Pierre Bérégovoy bénéficient de deux IRM derniers cris. 
 
Cet investissement, de plus de 3 millions d'euros, a été rendu possible par le Groupement d'intérêt économique, un partenariat entre les radiologues de l'hôpital public et les praticiens privés de Nevers.
Car les deux machines devraient permettre d'améliorer la prise en charge médicales : auparavant, "les délais [de prise en charge] étaient de deux mois, deux mois et demi"  selon le radiologue Nicolas Chaillet, président du Groupement d'intérêt économique. La Nièvre ne compte en effet, qu'une seule autre machine, à Cosne-sur-Loire. 
 
 
Les deux machines sont installées dans un bâtiment attenant au centre hospitalier, spécialement conçu pour les IRM: "On a attentu la livraison des machines pour finir la galerie et fermer les vitrages" explique l'architecte, Pascal Mallard. Ce bâtiment accueillera donc à la fois les patients du centre hospitalier et ceux des praticiens privés. L'objectif est de réaliser ici près de 15000 examens par an.

Un reportage de Rémi Chidaine, Tania Gomes et Auréilen Marone-Missud.
Deux IRM pour l'hôpital de Nevers
Les patients de l'hôpital Pierre Bérégovoy bénéficient depuis quelques jours de deux IRM dernier cri. - Rémi Chidaine, Tania Gomes et Aurélien Marone

 


Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus