Nouvelle inculpation en vue pour les meurtriers présumés de Sophie Lionnet

© BBC
© BBC

Trois mois après la mort de Sophie Lionnet, jeune fille au pair, à Londres, le couple suspecté de son meurtre comparaissait ce lundi 12 décembre devant la justice britannique. Une audience qui vise à préprarer le procès qui devrait se tenir en mars prochain.

Par Jean-Christophe Galeazzi

Le couple inculpé du meurtre de Sophie Lionnet, jeune Française au pair dont le corps avait été retrouvé calciné fin septembre à Londres, pourrait également être poursuivi pour dissimulation de crime, selon la justice britannique.
Le cadavre de la jeune fille de 21 ans, dont la mère vit dans l'Yonne, avait été retrouvé le 20 septembre dans le jardin d'une propriété du sud-ouest de la capitale britannique.

Deux Français, ses employeurs présumés, Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Kouider, 34 ans, avaient été arrêtés dans la foulée, et inculpés pour meurtre. Sabrina Kouider, détenue à la prison pour femmes de Bronzefield (sud-ouest de Londres), a comparu mardi matin par visioconférence devant la cour criminelle de l'Old Bailey, mais pas Ouissem Medouni. Il s'agit d'une audience de plaidoirie et de préparation de procès.

La justice envisage d'alourdir les charges pesant à leur encontre en les inculpant d'entrave à la justice pour avoir tenté de se "débarrasser du corps de Sophie Lionnet en le brûlant". Le couple comparaîtra début 2018 pour une audience de plaider coupable, avant le début du procès prévu le 19 mars.

La mort de Sophie Lionnet avait provoqué une vive émotion parmi les jeunes au pair travaillant au Royaume-Uni, et plus largement au sein d'une partie de la communauté française. L'affaire avait également mis en lumière les difficultés, entre isolement et exploitation, parfois rencontrées par ces femmes, souvent très jeunes et sans expérience, qui travaillent et habitent dans des familles à l'étranger.

Début octobre, une marche silencieuse en hommage à Sophie Lionnet avait rassemblé une trentaine de personnes, membres de sa famille et amis, dans le quartier où elle vivait.

Le rappel des faits par Marie Jolly
Intervenant :

  • Catherine Devallonné, mère de Sophie Lionnet
Affaire Sophie Lionnet rappel des faits
Trois mois après la mort de Sophie Lionnet, jeune fille au pair à Londres, le couple suspecté de son meurtre comparaissait aujourd'hui devant la justice britannique. Une audience qui vise à préprarer le procès prévu en mars prochain. Nous avons pu pour la première fois rencontrer la mère de Sophie Lionnet, elle vit dans l'Yonne et attend désespérement le rapatriement de la dépouille de sa fille. - France 3 Bourgogne - Marie Jolly, Sophie Neumeyer et Christophe Hillary


Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus