Pourquoi l’Etat a décidé d’améliorer "l'éducation financière" des Français ?

Mieux informer sur les produits bancaires, les assurances, l'épargne… Des documents pédagogiques vont être mis au point pour améliorer "l'éducation financière" des Français. 

A quoi va servir cette éducation financière ?

Le gouvernement a annoncé plusieurs initiatives pour améliorer "l'éducation financière" des Français, jugée insuffisante par une majorité de citoyens.

Ces dispositifs visent en particulier les "scolaires" et les "personnes en situation de fragilité financière". L’objectif est de leur donner "une plus grande connaissance" des mécanismes financiers, a souligné le ministre de l'Economie Michel Sapin, à l'issue de la première réunion du Comité national de l'éducation financière mardi 20 décembre 2016.

Le but n'est pas de faire de chaque citoyen un spécialiste des sujets abordés, mais "d'éclairer les choix des ménages et des individus dans le domaine de l'épargne, du crédit mais aussi pour la gestion des dépenses personnelles", a ajouté le ministre.

 



85% des Français n'ont jamais eu d'éducation financière


Selon un sondage Ifop réalisé pour le ministère de l'Economie et des Finances, 85% des Français n'ont jamais bénéficié d'enseignements d'éducation budgétaire et financière, que ce soit à l'école, à l'université, dans leur entreprise ou dans un institut spécialisé.

Or, 43% d'entre eux ont ressenti au cours de leur vie le besoin de recevoir ce type d'enseignements. 78% des personnes interrogées estiment par ailleurs que l'éducation financière devrait être enseignée au sein même de l'école, afin de faire reculer le surendettement.



Les collégiens seront formés à partir de la rentrée 2017

Le Comité national de l'éducation financière a ainsi annoncé la mise en place de supports pédagogiques, en partenariat avec les ministères de l'Education nationale et de l'Agriculture.

Ces supports seront utilisables, notamment dans les collèges, à partir de la rentrée 2017. Ils pourront être intégrés aux cours d'Enseignement moral et civique (EMC), lancés en 2015 auprès de tous les élèves, du CP à la terminale. Les cours d'enseignement moral et civique sont dispensés à raison d'une heure par semaine à l'école élémentaire et d'une heure tous les quinze jours à partir du collège. Ils représentent 300 heures sur l'ensemble d'une scolarité.

Un portail internet sera aussi lancé début 2017 sous l'égide de la Banque de France, qui a été désignée comme opérateur pour mettre en oeuvre cette stratégie nationale. Ce portail, qui renverra à un certain nombre de sites existants, apportera notamment des informations sur les produits bancaires, les assurances, l'épargne, mais aussi plus largement sur les questions de gestion budgétaire et sur les grands principes économiques.

Il s’agit d'assurer "un meilleur fonctionnement de l'économie" mais aussi de "réduire les inégalités", a dit le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, en insistant sur la nécessité d'accompagner les publics en situation de fragilité financière pour lutter contre le surendettement.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité