Une randonnée organisée dans le Jura en hommage aux passeurs

Les passeurs franc-comtois ont aidé plus d'une centaine de personnes pendant la guerre, comprenant des enfants en bas âge. / © France 3 Franche-Comté
Les passeurs franc-comtois ont aidé plus d'une centaine de personnes pendant la guerre, comprenant des enfants en bas âge. / © France 3 Franche-Comté

Ces hommes et femmes ont risqué leur vie pour faire traverser la frontière à des centaines de personnes fuyant le régime nazi. Rencontre avec l'un des derniers passeurs du côté de Chapelle-des-Bois.

Par Elina Weil

Une randonnée pour ne pas oublier. Ce dimanche 25 juin, comme chapelle des chaque année depuis dix ans, une marche est organisée à Chapelle-des-Bois (Doubs) pour faire connaître l'histoire de la région pendant la résistance.

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté


Les parcours permettent de marcher sur les traces des passeurs qui, au péril de leur vie, ont sauvé des familles juives pendant la deuxième guerre mondiale, en les aidant à traverser la frontière suisse.

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté


Dans la forêt du Risoux, canne à la main, casquette vissée sur la tête, Bernard Bouveret arpente ces sentiers depuis toujours. Il en connaît la moindre ornière. A 92 ans, c'est un des derniers passeurs de la région.

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté


En 1942, il avait 17 ans quand il est recruté pour passer des renseignements côté suisse. Très vite, il passera aussi des juifs. Il a ainsi parcouru des kilomètres pour sauver des vies, au péril de la sienne, toujours de nuit, pour éviter de se faire repérer.

Bernard Bouveret, 92 ans, a aidé nombre de familles à " passer ". / © France 3 Franche-Comté
Bernard Bouveret, 92 ans, a aidé nombre de familles à " passer ". / © France 3 Franche-Comté


Pour rendre hommage au courage de ces hommes, une association de Chapelle-des-Bois organise depuis dix ans la randonnée des passeurs.

" On n'a pas le droit d'oublier "

Pour ne pas oublier, ce dimanche, les personnes intéressées peuvent suivre trois circuits de 8 à 19 kilomètres, sur les chemins de la résistance et de la mémoire, dans les pas de ces héros anonymes.

Rencontre avec un ancien passeur
Un reportage de Lucie Thiery Lucie et Jean-Louis Saintain. Intervenants : Bernard Bouveret, ancien résistant, passeur franc-comtois ; Alain Nicod, Président de l'association " Le mur aux fleurs de lys ".

 

Sur le même sujet

Gemdoubs à Novillars : confiance en l'avenir

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés