Une randonnée organisée dans le Jura en hommage aux passeurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elina Weil

Ces hommes et femmes ont risqué leur vie pour faire traverser la frontière à des centaines de personnes fuyant le régime nazi. Rencontre avec l'un des derniers passeurs du côté de Chapelle-des-Bois.


Une randonnée pour ne pas oublier. Ce dimanche 25 juin, comme chapelle des chaque année depuis dix ans, une marche est organisée à Chapelle-des-Bois (Doubs) pour faire connaître l'histoire de la région pendant la résistance.







Les parcours permettent de marcher sur les traces des passeurs qui, au péril de leur vie, ont sauvé des familles juives pendant la deuxième guerre mondiale, en les aidant à traverser la frontière suisse.







Dans la forêt du Risoux, canne à la main, casquette vissée sur la tête, Bernard Bouveret arpente ces sentiers depuis toujours. Il en connaît la moindre ornière. A 92 ans, c'est un des derniers passeurs de la région.







En 1942, il avait 17 ans quand il est recruté pour passer des renseignements côté suisse. Très vite, il passera aussi des juifs. Il a ainsi parcouru des kilomètres pour sauver des vies, au péril de la sienne, toujours de nuit, pour éviter de se faire repérer.







Pour rendre hommage au courage de ces hommes, une association de Chapelle-des-Bois organise depuis dix ans la randonnée des passeurs.



" On n'a pas le droit d'oublier "

Pour ne pas oublier, ce dimanche, les personnes intéressées peuvent suivre trois circuits de 8 à 19 kilomètres, sur les chemins de la résistance et de la mémoire, dans les pas de ces héros anonymes.



durée de la vidéo: 01 min 57
Un reportage de Lucie Thiery Lucie et Jean-Louis Saintain. Intervenants : Bernard Bouveret, ancien résistant, passeur franc-comtois ; Alain Nicod, Président de l'association " Le mur aux fleurs de lys ".

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité