• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Reméandrage : en Côte-d'Or, le lit de la rivière l'Avant-Dheune se fait plus sinueux

Avec un débit ralenti et un lit plus sinueux, l'Avant Dheune retrouve une morphologie fonctionnelle et écologique. / © France 3 Bourgogne
Avec un débit ralenti et un lit plus sinueux, l'Avant Dheune retrouve une morphologie fonctionnelle et écologique. / © France 3 Bourgogne

Dans les années 50 à 70, les lits de nombreuses rivières ont été aménagés pour devenir plus rectilignes, et que l'eau y circule plus rapidement. Des travaux effectués au détriment des considérations écologiques et des risques d'inondations. 

Par AR

Depuis plusieurs années, le Syndicat mixte des affluents Rive Gauche de la Dheune a donc entrepris de redonner à des portions de rivière leurs méandres de jadis dans le secteur des communes de Meursanges et Saint Loup-Géanges.  

Pour cela, des travaux de reméandrage, c'est-à-dire "d'allongement du tracé et réduction de la pente d'une rivière, pour lui redonner sa morphologie sinueuse et ses fonctionnalités", ont été menés sur le lit de l'Avant Dheune. 

Résultat : sur le secteur travaillé, le tracé de la rivière a doublé, passant de 105 à 220 mètres linéaires. 

Avec les travaux, le tracé de l'Avant Dheune a doublé. / © Images Aériennes : Aéropix Dijon
Avec les travaux, le tracé de l'Avant Dheune a doublé. / © Images Aériennes : Aéropix Dijon


Des méandres favorables à la biodiversité


"Sur la partie sur laquelle on a travaillé, le lit de la rivière est relativement conique, pour qu'en période d'étiage, lorsqu'il y a peu d'eau, il en reste suffisamment au milieu pour que la faune aquatique continue à vivre. Alors que quand le fond de la rivière est droit et très large, il n'y a plus suffisamment  d'eau pour que les poissons puissent survivre", explique Marc Labulle, Président du Syndicat Mixte

Des risques d'inondations amoindris 


En période de fortes pluies, les rivières ainsi reprofilées peuvent se répandre tranquillement dans les zones d'expansion plutôt que d'aller grossir d'autres cours d'eau en aval et  de finir dans les rues des lotissemments.

Autre avantage, et pas des moindres, un débit plus lent favorise une meilleure recharge des nappes phréatiques.

À Meursanges, la rivière l'Avant Dheune re-méandrée
Pour éviter les inondations, certains syndicats des eaux veulent rendre aux rivières leur aspect d'antan. Dans les années 50, on les voulait rectiligne et plus large. Erreur que l'on tente aujourd'hui de corriger en réactivant les méandres. Intervenant : Marc Labulle Président du Syndicat Mixte des Affluents Rive Gauche de la Dheune. Images aériennes : Aéropix Dijon - France 3 Bourgogne  - GILLOT Michel, IBERRAKENE Dalila, Crotet-Beudet Laurence.

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus