• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Grippe aviaire : des mesures sont prises pour encadrer les marchés de volailles

Un nouveau virus de grippe aviaire a été découvert dans des pays européens voisins de la France. La France a pris des mesures de protection. Conséquence : les marchés de volailles doivent se réorganiser. C’est le cas notamment dans la Bresse, en Saône-et-Loire.

Par B.L. avec Damien Boutillet

"Lundi il n’y aura pas de marché selon la forme ancienne à Louhans, mais il pourra y avoir un marché avec présence de volailles", rassure Gilbert Payet, le préfet de Saône-et-Loire.

Il faut dire que la découverte d'un nouveau virus de grippe aviaire dans des pays européens voisins est une mauvaise nouvelle pour les producteurs de volailles, surtout à l'approche des fêtes de fin d'année

Le risque de grippe aviaire a été réévalué de "négligeable" à "élevé" dans certaines régions de France, après la découverte en Suisse et en Allemagne notamment de cas d'influenza aviaire "hautement pathogène", liée au virus de souche H5N8.

Des dérogations pour les élevages de volailles de Bresse

La Bourgogne fait partie des zones impactées : plus de 400 communes, réparties dans les quatre départements, sont classées zones à risque.
Le département de Saône-et-Loire est le plus touché avec 193 communes. L’essentiel de la Bresse, là où l’on produit les célèbres volailles, se trouve en zone à risque élevé.

"Dans cette partie, il y a des mesures assez drastiques qui sont prévues : il y aura par exemple un confinement de toutes les exploitations commerciales. Mais, il y aura parallèlement des mesures adaptées pour la volaille de Bresse qui sont élevées en plein air : un vétérinaire s’assurera des mesures de bio-sécurité et au vu de ce certificat, la préfecture pourra accorder des dérogations aux élevages", précise le préfet.

© Aleks - Licence CC BY-SA 3.0
© Aleks - Licence CC BY-SA 3.0


Des mesures vont encadrer les marchés de volailles

"Le marché ne peut pas se tenir dans sa forme actuelle. Mais, une réunion est prévue avec les professionnels et les élus ce soir pour déterminer ce qui est possible.
On ne peut pas avoir le même rassemblement, mais pour donner quelques exemples il est possible d’avoir un vendeur dès lors qu’il n’y a pas de mélange entre les différentes bêtes.
Il est aussi possible d’avoir sur le marché la présence des bêtes qui auront été confinées pendant un certain délai avant. C’est ceci qui va être expliqué aux professionnels ce soir", conclut le représentant de l’Etat en Saône-et-Loire.

Le reportage de F. Borius et A. Borlot avec :
  • Anthony Marmeys, éleveur de volailles de Bresse
  • Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire
Bresse : de nouvelles mesures pour contrer la grippe aviaire
Un nouveau virus de grippe aviaire a été découvert dans des pays européens voisins de la France. La France a pris des mesures de protection. Conséquence : les marchés de volailles doivent se réorganiser. C’est le cas notamment dans la Bresse, en Saône-et-Loire.


A lire aussi

Sur le même sujet

Meeting de France : Breitling Jet Team arrive sur le tarmac

Les + Lus