Mâcon : l'épidémie de grippe impose des mesures spéciales à l'hôpital

La grippe entraîne un afflux important de patients vers les hôpitaux / © FTV
La grippe entraîne un afflux important de patients vers les hôpitaux / © FTV

La grippe A saisonnière touche un maximum de personnes, entraînant un pic d'épidémie en avance sur la saison. Un afflux record de patients atteints a été constaté dans les hôpitaux de la Région. A Mâcon, l'hôpital déconseille les visites.

Par F.L.

Un virus à propagation rapide
Cette année, le virus de type H3N2 se propage très rapidement.
Les symptômes sont similaires à ceux de toute grippe, à savoir : toux, irritation de la gorge, douleurs aux membres et articulations, maux de tête, rhinorrée...
Cette grippe A, qui est banale en général, peut avoir des conséquences plus graves chez les personnes faibles (personnes âgées) ou chez les personnes présentant des risques cardiaques ou respiratoires.

2,5millions de patients sont touchés par la grippe chaque année. Le virus entraîne entre 400 et 6000 décès par an (source INPES).

Le reportage d'Olivia Villamy et Anthony Borlot
Intervenants
:
  • Belkacem Sough, Médecin urgentiste au CH de Mâcon
  • Anne, Pharmacienne
Grippe et hôpitaux saturés en Bourgogne
La Bourgogne-Franche-Comté est l'une des trois régions les plus touchées par la grippe. Une grippe qui cette année est apparue très tôt et qui s'accompagne de difficultés respiratoires. Les hôpitaux de la région doivent faire face à l'afflux de patients attteints par le virus. Pour éviter sa propagation, certains établissements déconseillent formellement les visites. C'est le cas à l'hôpital de Mâcon. Olivia Villamy et Anthony Borlot.  - Olivia Villamy et Anthony Borlot


A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus