• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le court-métrage d'un réalisateur mâconnais nommé aux César 2019

La productrice du film Pauline Seigland aux côtés du réalisateur Rémi Allier, à leur arrivée au déjeuner des nommés, le 3 février 2019 / © Anne-Christine Poujoulat - AFP
La productrice du film Pauline Seigland aux côtés du réalisateur Rémi Allier, à leur arrivée au déjeuner des nommés, le 3 février 2019 / © Anne-Christine Poujoulat - AFP

La 44e cérémonie des César a lieu vendredi 22 février 2019. Le film "Les petites mains" de Rémi Allier, vient d'être nommé pour le César du Meilleur Film de Court Métrage. Une consécration pour ce jeune réalisateur de 30 ans, originaire de Mâcon. 

Par Christina Chiron

Le cinéaste mâconnais Rémi Allier n'en revient toujours pas. A 30 ans, sa dernière réalisation, "Les petites mains", est dans la dernière ligne droite dans la course aux César.  
 
Le court-métrage d'un réalisateur mâconnais nommé aux César 2019
Le film "Les petites mains" de Rémi Allier, vient d'être nommé pour le César du Meilleur Film de Court-Métrage. Une consécration pour ce jeune réalisateur de 30 ans, originaire de Mâcon.  - France 3 Bourgogne - Sylvain Bouillot, Romain Liboz, Francis Nivot, Guy Marlier

Son œuvre figure parmi les cinq nommés dans la catégorie Meilleur Film de Court Métrage. 

"C'est assez incroyable, un peu comme un rêve d'enfant qui se réalise. J'y croyais pas trop, je me sentais tout petit aux côtés de réalisateurs dont j'admire le travail".


"Les petites mains", déjà récompensé et présenté dans plusieurs festivals, a obtenu entre autres la Mention Spéciale du Jury et le Prix du meilleur scénario au Brussels Short Film Festival 2017. 

Soutenu par les régions Nouvelle-Aquitaine (le film a été tourné dans les Landes et le Lot-et-Garonne) et Bourgogne-Franche-Comté, "Les petites mains" sera projeté au printemps prochain à Tournus (71).
 

L'enfant au cœur d'un drame social 

Le film prend le point de vue Léo, petit garçon d'un an et demi. Léo est le fils du directeur d'une usine de produits chimiques.
Quand les employés apprennent la fermeture du site, Bruno, un ouvrier plus radical, enlève Léo pour tenter de négocier.
 

Un court-métrage quasiment sans dialogues, qui repose sur la relation entre le jeune Léo et Bruno.

Aborder le monde des adultes à travers le regard d'un tout petit, le pari était au départ risqué. 
"La première grande question, c'était le choix de l'enfant. Emile, qui joue Léo, est un enfant que je connais très bien, donc il y a une relation de confiance dès le départ". 

Rémi Allier poursuit sur la particularité de faire jouer un enfant de moins de trois ans :

"On ne peut pas expliquer le scénario à un enfant, mais par contre, il comprend bien l'idée de faire semblant. Pour Emile, il jouait tout simplement".


Pour le tournage, le réalisateur précise : "il y a eu deux enfants. Emile, qui joue le personnage principal et Camille, la doublure. Et pour les scènes un peu plus violentes, nous avons utilisé Samantha, une poupée de chiffon". 

 


Un long-métrage en cours d'écriture

Rémi Allier, qui vit désormais à Bruxelles, n'en est pas à son coup d'essai. Déjà réalisateur de deux courts-métrages, Jan et Zinneke, il travaille sur l'écriture de son premier long-métrage, Nina.

Un nouveau défi pour le Bourguignon : "Je suis arrivé au cinéma pour faire des longs métrages. C'est très différent du court. Le court métrage n'a pas le même public, c'est souvent un public averti, de festivals.
Et souvent ils sont diffusés à des heures tardives. Le court métrage c'est aussi un terrain d'expérimentations".

Même si l'intrigue de ce nouveau film n'est pas encore dévoilée, le personnage principal sera encore une fois un enfant.

Un choix assez évident pour le réalisateur : "Avoir comme personnage principal un tout petit de moins de trois ans, c'est quelque chose que je n'avais jamais vraiment vu. J'avais envie d'explorer ce regard là, de décaler le point de vue".


Les lauréats de la 44e cérémonie des César seront connus le 22 février 2019. 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus