• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mâcon : de gros dégâts après l'orage de dimanche soir

Au camping municipal de Mâcon, de grosses branches se sont abattues sur les tentes et campings-cars : une touriste a été blessée / © FTV
Au camping municipal de Mâcon, de grosses branches se sont abattues sur les tentes et campings-cars : une touriste a été blessée / © FTV

De violents orages se sont abattus sur le mâconnais dimanche 30 juillet en début de soirée. Accompagnés de vents violents et de grêlons, les orages ont été dévastateurs et ont occasionné des dégâts importants. 

Par F.L.

Camping municipal dévasté
Le phénomène orageux était tellement violent qu'il a arraché des branches d'arbres, emportées par des bourrasques importantes.
Des témoins évoquent une mini-tornade qui s'est abattue sur le Nord de Mâcon.
Les véhicules et campings-cars ont été endommagés par les branches.
Une grosse branche s'est abattue sur la tente d'une touriste, celle-ci a été blessée légèrement.

Dégâts à Sancé 
La commune de Sancé a elle aussi été touchée par le phénomène.
Là aussi, arbres arrachés et toitures endommagées.
De même, une gêne à la circulation sur l'A6 et sur l'accès à l'A40 ont été constatés.

Le reportage de Jaël Galichet et Damien Rabeisen
Intervenants :
  • Georges Lascroux, Conseiller municipal, délégué au camping de Mâcon
  • Lieutenant-Colonel Philippe Demousseau, SDIS 71
Mâcon : les dégâts après l'orage
Dimanche 30 juillet, en Saône-et-Loire un phénomène météo très violent et de courte durée a fait beaucoup de dégâts en début de soirée, aux alentours de Mâcon. Les services de secours ont reçu 400 appels d'urgence. 30 pompiers ont été déployés, 12 engins, qui ont travaillé une partie de la nuit aux côtés des services techniques de la ville. La commune de Sancé et le nord de Mâcon ont été le plus touchés. En particulier le camping où une femme a été blessée par un chute de branche. - France 3 Bourgogne - Jaël Galichet et Damien Rabeisen


A lire aussi

Sur le même sujet

Mâcon : la crise dure aux urgences de l'hôpital

Les + Lus