Paray-le-Monial : un appel aux dons pour rénover le monastère

A Paray-le-Monial (Saône-et-Loire), le monastère des Dominicaines prend l'eau de toutes parts. Le bâtiment, construit dans les années 30, souffre de nombreuses infiltrations, un appel aux dons est lancé afin de pouvoir couvrir les réparations nécessaires.

Travaux de toiture en urgence
Le monument, majestueux, souffre d'infiltrations d'eau. La toiture de 1000 mètres carrés est endommagée, sur la chapelle et le reste du bâtiment.
Les dégâts à l'intérieur sont considérables : humidité, pourrissement, infiltration. Les réparations sont estimées à 200 000 euros, une somme dont les Dominicaines ne disposent pas.

S'ouvrir vers l'extérieur
Afin de pouvoir rassembler cette somme, les Dominicaines s'ouvrent vers l'extérieur : mail, téléphone, courrier, en deux mois, elles ont déjà rassemblé 20 000 euros.
L'Eglise devrait aussi aider au financement, par la biais de sa fondation aux Monastères.

Le reportage de Sylvain Bouillot et Isabelle Rivierre
Intervenant :

  • Soeur Marie de l'Esprit-Saint, Sous-prieure du monastère des Dominicaines
À Paray-le-Monial, les religieuses du monastère des Dominicaines lancent un appel aux dons. Et il y a urgence puisque leur bâtiment prend l'eau de toutes parts. Le cout des travaux de rénovation est estimé à 200.000€ ©France 3 Bourgogne


Appel aux dons
Les dons peuvent être adressés aux Dominicaines par courrier au :
"Monastère des Dominicaines", 40 avenue de Charolles, 71600 PARAY

Par téléphone : 03 85 81 09 09

Par mail : contact@dominicainesparay.fr

Le monastère délivre un reçu fiscal

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité