• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : 85 suppressions d’emploi aux Transports Prudent

Les Transports Prudent sont installés dans la zone industrielle de Branges, près de Louhans, en Saône-et-Loire / © Transports Prudent
Les Transports Prudent sont installés dans la zone industrielle de Branges, près de Louhans, en Saône-et-Loire / © Transports Prudent

La société de transports frigorifiques Prudent, implantée à Branges, en Saône-et-Loire, a lancé un important plan social. Une décision entraînée par la perte d’un des plus gros clients de l’entreprise, qui représentait environ 30% de son chiffre d’affaires. 

Par B.L. avec Gabriel Talon

Les Transports Prudent ont été créés en 1981 par Dominique Prudent, originaire de la Bresse.
L’entreprise est installée dans la zone industrielle de Branges, près de Louhans. Un emplacement stratégique, entre les autoroutes A39 et A6, pour ce spécialiste du transport frigorifique qui livre des produits frais et surgelés partout en France métropolitaine. 


Cela fait plusieurs mois que la société de transports essaie de trouver de nouveaux marchés pour compenser la perte d’un de ses principaux clients. La SOCARA (la centrale d'achats des magasins Leclerc pour la région Centre-Est) a décidé de ne pas renouveler son contrat qui s’achève le 28 février 2018. Le groupe Leclerc a en effet construit son propre centre logistique dans la région lyonnaise.



A l’automne 2017 déjà, les Transports Prudent n’avaient pas renouvelé une centaine de CDD (contrat à durée déterminée). Cette fois, ce sont 85 CDI (contrat à durée indéterminée) qui sont touchés. Il s’agit principalement de manutentionnaires et non de chauffeurs.

Un comité d'entreprise s’est tenu ce mardi 20 février 2018. "Des négociations sont en cours avec les représentants du personnel pour négocier les conditions de ces départs", indique la direction. "Le CE et les délégués du personnel travaillent avec la direction en bonne intelligence pour qu’il y ait le meilleur reclassement possible pour les salariés", a précisé Dominique Prudent à France 3 Bourgogne.

Une fois, la restructuration effective, les Transports Prudent resteront toujours un important employeur du département de Saône-et-Loire avec environ 300 salariés.


A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus