• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : des dégâts après les chutes de grêle

La toiture d'une maison d'Issy-L'Évêque a été transpercée par les grêlons tombés dans la nuit. / © Romy Ho-A-Chuck / France 3 Bourgogne
La toiture d'une maison d'Issy-L'Évêque a été transpercée par les grêlons tombés dans la nuit. / © Romy Ho-A-Chuck / France 3 Bourgogne

De gros grêlons sont tombés sur la Saône-et-Loire dans la nuit de samedi à dimanche, associés à des éclairs. 1 500 foyers ont été privés d'électricité.

Par M. F.

Nuit agitée en Saône-et-Loire. Les orages et la grêle se sont abattus sur le département dans la nuit de samedi 6 à dimanche 7 juillet 2019. Vers 23h, c'est notamment dans le secteur de Toulon-sur-Arroux que les grêlons sont tombés en abondance. Des grêlons de la taille d'une balle de golf, selon les images partagées par les habitants sur les réseaux sociaux.
 

Une quarantaine de pompiers sont intervenus dans le secteur, essentiellement pour des toitures endommagées. À Issy-L'Éveque, un peu plus à l'ouest, les pompiers étaient encore sur place ce dimanche matin pour terminer de mettre en sécurité les habitations.

"À partir de 23h, il y a eu un vent très violent. Et puis après on était dans la nuit, il n'y avait plus d'électricité. Au bout d'un moment on a entendu comme des cailloux qu'on envoyait sur le toit. C'est ce matin quand on est sortis qu'on a vu l'état des dégâts", raconte Bérangère Labeaune, habitante d'Issy-L'Évêque dont la toiture est percée des impacts des grêlons.

Jusqu'à 1 500 foyers ont été privés d'électricité dans le département, selon le gestionnaire du réseau Enedis. Ils étaient encore 500 ce dimanche vers 11h. Le retour à la normale est prévu dans la journée.
 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus