Sapeur-pompier, un esprit de corps : découvrez le quotidien d'une caserne

Il y a un numéro de téléphone qui, en Côte-d'Or, reçoit 184 000 appels par an. Ce numéro, c'est le 18, celui des pompiers. Des pompiers qui répondent, qui interviennent, qui vivent ensemble le temps d'une garde.

 

© France 3 Bourgogne
Avec 28 000 interventions en Côte-d'Or en 2019, autant dire que les journées des sapeurs-pompiers sont chargées et certaines nuits pénibles.

Aujourd'hui on est pas forcément reconnu "métier à risques", mais pourtant c'est le cas !

Caporal-chef Mathieu Seguin

Nouveaux matériaux, nouveaux matériels, nouveaux comportements... le métier de sapeur-pompier professionnel doit en permanence se transformer et s'adapter au monde et à la société qui l'entoure. Il a de toute évidence encore beaucoup de temps devant lui avant de pouvoir un jour se reposer sur des lauriers... bien mérités !

Mais quel est le quotidien des sapeurs-pompiers ?
C'est ce que nous vous proposons de ddécouvrir dans ce feuilleton en quatre épisodes au coeur du SDIS 21 réalisé par Emmanuel Pinsonneaux, Romain Liboz, Arnaud Tock, Antoine Bergey et Valérie Jonnet.

Épisode 1 

Chaque matin,  la journée commence par une vérification du matériel. C'est le début d'une nouvelle garde qui va durer 24 heures pour les sapeurs-pompiers.
Ils se réunissent ensuite pour un rapide briefing afin de définir le rôle de chacun et l'attribution du matériel. C'est également le moment où vont être fixées les activités de la journée comme la désinfection de l'ambulance.
Mais c'est surtout les imprévus des interventions qui vont fixer le rythme de la garde.
Ici tout est toujours fait en équipe. La cohésion d'un groupe, une autre famille, c'est aussi ce que les sapeurs-pompiers cherchent et trouvent dans cette vie en caserne.

On va parler d’une unité de corps, on est incapable de travailler l’un sans l’autre, l’équipe sera toujours plus forte que l’entité individuelle.

Sergent-chef Stéphane Bailly

durée de la vidéo: 04 min 43
24 heures avec les pompiers - épisode 1


Épisode 2

Ils sont 303 professionnels dans le département, et chaque année 15 à 20 nouveaux pompiers sont formés pour intégrer leurs rangs. Ils ont été recrutés sur concours et ont, pour la plupart, une expérience de pompier volontaire derrière eux.
Une formation dispensée à l'EDIS, l'École Départementale d'Incendie et de Secours.
Au programme de cette matinée de formation les instructeurs ont prévu une opération de désincarcération dans un accident de voiture.
Dans les rangs des stagiaires on trouve aussi, mais c'est plus rare, des candidats à une reconversion. Depuis quelques années il n'y a plus de limite d'âge. L'écart entre les stagiaires est parfois très grand mais la formation est la même pour tout le monde.

Je voulais retrouver les valeurs que j'ai connu à l'armée : l'esprit d'équipe, la cohésion...et de nouveau servir le pays, me mettre à disposition de la population.

Caporal Emmanuel Cordier, stagiaire (46 ans)

durée de la vidéo: 05 min 08
24 heures avec les pompiers - épisode 2


Épisode 3

Avant l'engagement de n'importe quelle intervention, c'est d'abord par le Centre de traitement de l'alerte que tout passe.
C'est ici qu'est décidé s'il y aura ou non intervention des pompiers et si oui, avec quels moyens.
En 2019 les pompiers ont répondus à 184 000 appels. Des appels en tous genres, souvent du secours à personne mais pas seulement...
Dans ce Centre se relaient quatre à cinq opérateurs le jour, trois la nuit, sous l'autorité du chef de salle. Celui-ci est responsable de la hiérarchie des interventions.

Dans son rôle, le chef de salle est plus sur la gestion des interventions sur tout le département et il doit se garantir qu'il a assez de moyens pour y répondre.

Adjudant-chef Christophe Guillot
 

durée de la vidéo: 04 min 05
24 heures avec les pompiers - épisode 3
Nous rendons hommage au sergent-chef Christophe Guillot que vous avez entendu dans ce reportage, disparu depuis le tournage.


Épisode 4

L'incendie, le secours à personne, l'accident de la route... ce sont les principales missions des pompiers.
D'autres situations nécessitent l'intervention des pompiers, mais cette fois celle des unités spécialisées.
C'est le cas du GRIMP pour l'intervention en milieux perilleux ou celui des plongeurs en milieu aquatique.
Une nouvelle unité a fait son apparition chez les pompiers professionnels : l'unité drone. L'un des exemples les plus récents d'utilisation de drone sur une situation de crise fut au moment de l'incendie de Notre-Dame de Paris.
durée de la vidéo: 04 min 23
24 heures avec les pompiers - épisode 4

► Actuellement des campagnes de recrutement sont en cours chez les sapeurs-pompiers.
Plus d'informations sur le site sapeurs-pompiers de France
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers le feuilleton à l'antenne vos rendez-vous