La Savoureuse : Les habitants peuvent donner leur avis sur le plan de prévention du risque d’inondation

Les habitants du Doubs et du Territoire-de-Belfort peuvent donner leur avis dans le cadre de la révision du plan de prévention du risque d’inondation dans le secteur de la Savoureuse, du Rhôme et de la Rosemontoise. Une consultation prévue jusqu’à fin juillet.  
La Savoureuse à Belfort
La Savoureuse à Belfort © B. Bonsch Max PPP
Il s’agit de se prononcer sur l’emprise des crues historiques établies par modélisation. La représentation de la crue centennale, qui servira de référence, s’appuie sur un travail de modélisation à partir d’évènements passés connus : les crues de 1990 et 2007. C’est une concertation et non une enquête publique.

22 communes du Territoire de Belfort et les 4 communes du Doubs sont concernées par cette évolution du plan de prévention du risque d’inondation. Elles sont riveraines de la Savoureuse et de ses affluents. Les habitants peuvent se rendre :

-le jeudi 9 juillet de 10 h à 13 h et de 16 h à 19 h dans la salle des fêtes Jean Jaurès, 20 rue de Brognard à Vieux-Charmont
-le jeudi 9 juillet de 9 h à 14 h et le mardi 21 juillet 2020 de 14 h à 19 h en salle Vendeline à la Direction départementale des Territoires à Belfort ;
-le vendredi 17 juillet 2020 de 9h à 14h et le mercredi 22 juillet 2020 de 14h à 19h à la Communauté de Communes des Vosges du Sud à Giromagny.

Lors des ces permanences, les personnes pourront consulter différents documents qui présentent le contenu des études et cartographies produites pour comprendre comment cette emprise peut être établie.
Il est aussi possible d'apporter son témoignage en écrivant aux services de l'Etat : ddt-ppri@territoire-de-belfort.gouv.fr ou de téléphoner au 03 84 58 86 00. 

L’objectif d’un plan de prévention du risque d’inondation (PPRi) est de contrôler et réglementer le développement de l’urbanisation en zone inondable et de préserver les champs d’expansion des crues. Il s’agit de définir une crue dite de référence correspondant en général à la crue centennale, » afin de ne pas créer de nouvelles situations à risques pour les personnes et les biens », précisent les préfectures.

Deux plans de préventions ont été établis pour la Savoureuse et ses affuents. L’un en 1999 dans le Territoire de Belfort et l’autre en 2004 dans le Doubs. Ces deux PPRi sont aujourd’hui en vigueur.
 
Les communes concernées par le Plan de prévention du risque inondation de la Savoureuse
Les communes concernées par le Plan de prévention du risque inondation de la Savoureuse © préfectures 25 et 90


En 2007, il y a une crue importante dans ce secteur, la précédente remontant à 1990.
C’est pourquoi la révision du plan de prévention a été décidée en 2012 pour tenir compte de ces événements.  

C’est à la mémoire des habitants que font appel les préfectures. Il s’agit de comparer son expérience des crues de 1990 et 2007 avec les cartographies issues du modèle hydraulique.
 

« Ces remarques sont très importantes car elles permettront au final de valider le modèle hydraulique informatique utilisé et de s'assurer qu'il représente suffisamment bien le bassin versant et le comportement des cours d'eau. Cela permettra ensuite de modéliser la crue de référence qui déterminera quelles zones seront finalement concernées par le futur PPRI du bassin de la Savoureuse. »

Préfectures 25 et 90


Cette concertation est une des étapes de la mise en place d’un plan de prévention. Cela permet aux services de l’Etat de recueillir les propositions, contrepropositions, appréciations et suggestions.
D’autres consultations seront réalisées et l’enquête publique aura lieu lorsque les études techniques seront terminées. C’est à ce moment-là que le projet de prévention sera soumis à l’avis de tous.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo environnement