• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Belfort : Avant les gilets jaunes, les artisans manifestent leur colère

Les artisans du nord Franche-Comté dénoncent le prix des carburants. / © France 3 Franche-Comté : Rémi Poirot
Les artisans du nord Franche-Comté dénoncent le prix des carburants. / © France 3 Franche-Comté : Rémi Poirot

A l'appel de la CAPEB, les artisans du bâtiment et travaux publics ont mené une opération escargot ce vendredi 16 novembre dans les rues de Belfort. 

Par S.C avec Maxime Meuneveaux

A la veille de la mobilisation des gilets jaunes, les artisans du BTP sont descendus dans la rue avec leurs véhicules et leurs gilets jaunes. Selon eux, la hausse du prix des carburants met les artisans en difficulté financière. Tous se disent asphyxiés par les taxes.

Damien Chevalley est spécialisé dans le terrassement et l'installation de piscine. Il possède plusieurs véhicules qui roulent au gasoil. "Nous on veut bien avoir des solutions alternatives, mais qu'on nous les propose avant de nous taxer" explique-t-il.

 
Belfort : les artisans du BTP manifestent contre la hausse des carburants
A la veille de la mobilisation des gilets jaunes, à Belfort, les artisans du BTP ont décidé d' organiser une opération escargot dans les rues de la ville. Avec Damien Chevalley Artisan Francis Voelin Président de la CAPEB 90 Ian Boucard Député (LR) du Territoire de Belfort Reportage M.Meunevaux, R.Poirot


Une trentaine d'artisans ont manifesté dans le rues de Belfort en direction de la permanence du député LR Ian Boucard. Ils ont offert à l'élu une pelle. 

La Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment va interpeller tous les élus du Territoire de Belfort pour tenter de faire évoluer la loi. 

Samedi 17 novembre, les gilets jaunes mouvement citoyen prendront le relais dans la rue. 1500 manifestations sont prévuEs en France. Dans le Nord Franche-Comté, les gilets jaunes devraient converger vers l'A36 pour une opération escargot. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus