Belfort : une banderole de 25 mètres déployée sur la citadelle pour dénoncer l'installation d'Amazon à Fontaine

Publié le Mis à jour le

Le collectif Gafamazone se mobilise nationalement depuis plusieurs mois contre les GAFAM, ces multinationales américaines. Ce 24 mars, une grande banderole a été déployée sur la citadelle de Belfort pour dénoncer l'installation du géant du e-commerce à Fontaine.

Ce 24 mars, une grande banderole a été déployée dans la matinée au dessus de la citadelle de Belfort. "Macron a livré notre région à Amazon" clame tissus géant, large de 25 mètres sur 5. Cette action est l'œuvre des membres locaux de Gafamazone, une association nationale connue pour son opposition à l'implantation en France des multinationales du numérique. Celles-ci sont souvent désignées par le sigle GAFAM (pour Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft).

Ouvert en novembre 2021, le site d’Amazon de Fontaine dans le Territoire de Belfort a embauché cinquante contrats à durée indéterminée. Pour le collectif, si on compte les boutiques qui ferment à l'arrivée du géant américain sur un territoire, on ne peut parler d'effet positif pour l'emploi.

On trouve que la région est en danger aujourd'hui avec l'implantation de cette multinationale. On peut parler de dégât climatique, environnemental et salarial.

Karel Trapp, porte-parole du collectif Gafamazone

Le géant du commerce en ligne aimerait développer son activité avec un second entrepôt tout proche. Cette nouvelle plateforme logistique de plus de 70 000 m² qui fait polémique puisqu'elle entraînerait des dégâts environnementaux. Son permis de construire est contesté en justice par France nature environnement 25-90, Les Amis de la Terre et Gafamazone. Ces association accusent aussi Amazon de tuer les petits commerces et de ne pas payer assez d'impôts en France. 

Un symbole de résistance

La grande banderole déroulée ce jeudi matin sur la citadelle n'a pas été déposée là par hasard. Le lion de Belfort en contrebas est un lieu symbolique en terme de résistance, un lieu emblématique de l'histoire de Belfort et du Territoire.

Ce qu'on veut montrer c'est que la région va se défendre contre "l'invasion" de la multinationale Amazon.

Karel Trapp, porte-parole du collectif Gafamazone

Depuis plusieurs années, le collectif tente d’obtenir l’abandon des projets de multinationales américaines. Parmi les luttes en France, certaines sont déjà perdues  mais le collectif continue de mener le combat devant les tribunaux, dans la rue et auprès des parlementaires pour que leur message soit entendu à l’Assemblée Nationale.

Le préfet a demandé le retrait immédiat de la banderole.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité