• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La guerre froide sous le Fort du Salbert

La salle des opérations était le centre névralgique de ce lieu tenu secret pendant 44 ans. La base servait à détecter les avions russes.
La salle des opérations était le centre névralgique de ce lieu tenu secret pendant 44 ans. La base servait à détecter les avions russes.

Dans les années 50, l'OTAN a installé l'une de ses bases au coeur du Mont Salbert, sous terre, juste sous le Fort du Salbert bien connu des Belfortains. Visite de ce site insolite tombé dans l'oubli. 

Par Aude Sillans

Entre 1953 et 1958, 500 soldats, français, canadiens et américains,  ont travaillé dans l'ombre, cachés sous le Fort du Salbert de Belfort. L'OTAN a investi un milliard de francs à l'époque pour la création d'une base autonome. La principale salle des opérations servait à détecter les avions russes. 

Pendant 44 ans, le site a été tenu secret, il est  progressivement tombé dans l'oubli. Aujourd'hui, l'association ATOMES tente de le réhabiliter pour le faire découvrir au grand public. En attendant, une de nos équipes a pu le visiter, suivez le guide ! 

La base de l'OTAN du Fort du Salbert
Dans les années 50, une base de l'OTAN a été créée à des dizaines de mètres au coeur du Mont Salbert. Visite exceptionnelle avec Hubert Schmaltz, président de l'association ATOMES et Olivier Chabord, bénévole de l'association. Reportage de Maxime Meuneveaux, Florence Petit et Abou Sow.

 

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus