Tourisme : une fréquentation en légère baisse en Bourgogne Franche-Comté au deuxième trimestre

© Pierre Rousseau - maxPPP
© Pierre Rousseau - maxPPP

L'INSEE dévoile les chiffres du tourisme pour les mois d'avril-mai-juin 2018. La fréquentation baisse de  0,5%. Les Chinois sont les premiers touristes étrangers dans notre région. 

Par Sophie Courageot

Durant le second trimestre 2018, la fréquentation touristique dans les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté baisse de 0,5 % par rapport au même trimestre de 2017 et conserve un niveau élevé. Pourtant, le nombre d’arrivées a augmenté, mais les touristes, notamment français, ont en moyenne séjourné moins longtemps. Au niveau national, la fréquentation progresse de 1,3 % et reste en retrait dans cinq régions métropolitaines sur treize.

La Bourgogne-Franche-Comté se situe au onzième rang pour l’évolution de ses nuitées.

Le taux d’occupation des hôtels toutes catégories confondues s’établit à 58,6 % et croît de 0,2 point par rapport à l’année précédente.
 


Au cours du mois d’avril, le nombre de nuitées diminue, conséquence d’une double baisse des clientèles françaises et étrangères. Puis en mai et juin, la forte augmentation de la clientèle étrangère fait plus que compenser le recul de la
clientèle française. Les grèves dans les transports ne semblent pas avoir affecté la fréquentation, sauf peut-être de façon minime durant le mois d’avril estime l'INSEE. 
 

Les Chinois premiers touristes étrangers dans notre région



Lors du trimestre, le nombre de nuitées françaises régresse de 3,9 %. À l’inverse, le nombre de nuitées étrangères croît de 7,9 %. La progression concerne sept des huit pays les plus présents dans la région : les fréquentations allemandes, belges et américaines atteignent ainsi leur plus haut niveau des cinq dernières années lors d’un second trimestre. Les touristes allemands, chinois et belges forment le trio de tête pour les nuitées dans les hôtels de la région. La fréquentation des clients chinois bondit de 13,2 % et se rapproche du niveau record de 2015.

 


Côte d'Or, Saône-et-Loire, Doubs attirent les touristes


Malgré une hausse de la clientèle étrangère, la fréquentation régresse dans cinq départements : Saône-et-Loire, Yonne, Doubs, Jura et le Territoire de Belfort. À l’inverse, en Côte-d’Or et en Haute-Saône, la progression de la clientèle étrangère fait plus que compenser la baisse de la fréquentation française. Dans la Nièvre, la fréquentation augmente avec les clientèles françaises et étrangères.
 

Sur le même sujet

Auxerre : les artisans alpinistes de Trav’Haut auscultent la cathédrale

Les + Lus