Vous avez dit printemps ?

© Frédéric Roche
© Frédéric Roche

Le printemps a du mal à s'installer dans notre région avec une météo en pointillé et une pluviométrie élevée. Ce début de saison ne fait pas le bonheur des jardiniers et des jardineries. Exemple en Haute-Saône.

Par Fabienne Le Moing

La pluie est  indispensable à la vie et à la bonne croissance des plantes mais elle peut parfois occasionner quelques dégâts lorsqu'elle tombe en abondance. 

Avec les nombreuses pluies et les températures encore trop fraîches, la nature a pris du retard. Il ne reste ainsi plus qu’à être patient car les sols gorgés d’eau empêchent la plupart des plantations. Comme on ne peut pas planter d’arbre, d’arbuste ou de vivace dans une terre gorgée d’eau, il faut attendre quelques jours après le retour du soleil afin que la terre se désengorge. 

Et enuite il faudra rattraper le temps perdu !

Les jardiniers attendent des jours plus cléments
Un reportage de Frédéric Buridant et Frédéric Roche. Avec Christophe Sevette : directeur d'une jardinerie et Jean-Louis Bajolet : jardinier amateur.





Sur le même sujet

Les + Lus