• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : la renaissance des marais de la vallée de la Druyes

Les marais de la vallée de la Druyes, dans l'Yonne
Les marais de la vallée de la Druyes, dans l'Yonne

Les zones humides sont un enjeu majeur pour la préservation de biodiversité. Une nouvelle zone humide a été inaugurée dans l'Yonne au mois de juin. Il s'agit des marais de la vallée de la Druyes. Un site de 60 hectares qui a permis le retour de nombreuses espèces de la faune et de la flore.

Par B.L. avec Marine Lesprit

Il y a 20 ans, c'était une forêt de peupliers 

Tout commence en 1999 quand la Fondation Nationale pour la Protection des Habitats et de la Faune Sauvage achète d’anciens marais situés sur les communes de Druyes-les-Belles Fontaines et d'Andryes.
Ces marais alcalins sont nichés au bord de la rivière la Druyes.

La gestion du domaine a été confiée à la fédération départementale des chasseurs de l'Yonne. 
"Quand on a racheté la propriété, on avait un véritable champ de bataille puisqu’en 1999, on a eu la tempête", rappelle Nicolas Guilbert, technicien supérieur à la fédération des chasseurs de l'Yonne. 
"Toutes ces parcelles-là étaient plantées en peupliers. Un mikado géant sur la totalité. Il a fallu dessoucher tout ça et on a fait cette vaste bassée, c’est-à-dire une zone où le niveau d’eau varie en fonction de la saisonnalité pour permettre l’accueil de tout un tas d’espèces, notamment les oiseaux d’eau."

 
 Le reportage de Sébastien Kerroux, Claude Heudes et Pascal Rondi avec :
- Nicolas Guilbert, Technicien supérieur (Fédération des Chasseurs de l'Yonne)
-Olivier Lecas, président de la Fédération des Chasseurs de l'Yonne
-Images aériennes : F.D.C.Y

 

Des bécassines des marais, des chevaliers aboyeurs...


Après des années de réhabilitation, aujourd'hui on y trouve des martins pêcheurs, des locustelles tachetées, des râles d'eau, etc. On peut même admirer des espèces comme les bécassines des marais ou les chevaliers aboyeurs. "Ce sont des espèces qu’on n’avait pas vues sur la zone depuis des décennies. C’est formidable de voir que la nature a repris ses droits sur tout ce secteur de la vallée", se réjouit Nicolas Guilbert.

Le site, qui est classé en Zone d'Intérêt Écologique, Floristique et Faunistique (ZNIEFF I et II), abrite aussi une frayère à brochet.

Dans cette zone humide, la chasse et la pêche sont interdites.
Les marais de la vallée de la Druyes 
sont un refuge pour de nombreuses espèces qui viennent s'y reproduire en toute tranquillité. 

"Le chasseur est un écologiste, même s’il n’a pas ce nom", assure Olivier Lecas, président de la Fédération des chasseurs de l’Yonne.
Les chasseurs doivent s’investir dans la préservation du milieu avant de s’investir dans les prélèvements", dit-il.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus