Auxerre : la grève des éboueurs continue, la Communauté de l'Auxerrois tente de s'adapter mais les habitants sont exaspérés

La grève des éboueurs continue à Auxerre, depuis le début du mois de juillet 2022. Face à ce mouvement social, la Communauté de l'Auxerrois s'adapte en organisant des collectes de déchets à partir du 1er août 2022.

Depuis le 7 juillet 2022, les éboueurs d'Auxerre, dans l'Yonne, font grève pour une hausse des salaires et plus de moyens humains. Mais la situation devient critique en ville. Les poubelles s'entassent dans les rues et les épisodes caniculaires n'ont en rien arrangé les odeurs. Face à ce contexte, la Communauté de l'Auxerrois réagit en organisant une collecte des déchets ménagers tous les 15 jours. 

Un conseil impossible à organiser en été 

À l’heure actuelle, aucun terrain d'entente n'a été trouvé entre l'agglomération et les éboueurs concernant leurs revendications. Les agents réclament un conseil communautaire extraordinaire pour répondre à leurs attentes.

Une convocation impossible en plein cœur de l'été annonce la Communauté de l'Auxerrois dans un communiqué : "De nombreux maires sont actuellement en congés ou s’apprêtent à partir en vacances, comme une majorité de Français. Au vu du taux d’absentéisme, le vote d’une telle assemblée n’aurait d’ailleurs aucune légitimité démocratique."

Une collecte des déchets tous les 15 jours 

Le dossier de la collecte sera la priorité du prochain conseil des maires le 5 septembre 2022 prochain, avec les 29 maires de l’agglomération. La présence de l'ensemble des membres de la collectivité est, en effet, nécessaire pour prendre une décision. "Certaines revendications exprimées par les agents auraient des conséquences financières importantes sur la fiscalité de nos communes", indique également le communiqué. 

En attendant, l'agglomération organise une collecte des déchets ménagers tous les 15 jours sur les communes urbaines contre une fois par semaine habituellement. La collecte sera mensuelle pour les autres. Le tri sélectif ne sera pas collecté mais possible en déchetterie notamment à Venoy, Augy, Cassoirs et Branches. Différents points d’apports volontaires existants ou mis en place temporairement seront aussi disponibles pour les habitants. 

Un ras-le-bol chez les habitants 

Les amas d'ordures ne sont pas sans agacer les riverains. Cyrielle Barrière, habitante de Laborde près d'Auxerre, ne peut plus supporter la situation. "Monsieur le Maire, au lieu de régler le conflit avec les éboueurs, préfère partir en vacances. Cela devient intenable, les odeurs sont nauséabondes, la salubrité devient préoccupante", témoigne l'habitante de Laborde. Elle tient à préciser que "la population est mécontente du maire et non des éboueurs qui sont soutenus".

Certains habitants n'hésitent pas aussi à montrer leur colère sur les réseaux sociaux et ils ne mâchent pas leurs mots. 

En attendant, les riverains doivent prendre leur mal en patience jusqu'au Conseil des Maires de septembre prochain.