Cet article date de plus de 5 ans

Qui veut aller loin ménage sa voiture…

Pour aller loin avec une voiture électrique, il ne faut pas une grande rallonge mais bien un réseau de bornes de recharges plus développé. C'est ce que veut monter le France Electrique Tour qui vient de prendre le départ d'Auxerre.

Le départ du France Electrique Tour a été donné lundi 5 octobre d'Auxerre dans l'Yonne.
Le départ du France Electrique Tour a été donné lundi 5 octobre d'Auxerre dans l'Yonne. © France 3 Lorraine
Le départ du France Electrique Tour a été donné ce matin d'Auxerre dans l'Yonne. Direction Bordeaux pour une vingtaine de participants à un événement destiné à promouvoir le développement des véhicules électriques et plus précisément à insister sur l'importance d'installer des bornes de recharge, en ville et en campagne.

Au premier regard, rien ne différencie vraiment ces modèles électriques des modèles thermiques. Autour de ces voitures nouvelle génération, quelques curieux se pressent avec des interrogations.

Sur la route de ce tour de France, les participants se fondent dans la circulation.

Jusqu'à Bordeaux où leur arrivée est prévue jeudi 8 octobre, ils souhaitent promouvoir ce mode de déplacement en constante évolution.

L'un des enjeux majeurs de l'électrique est l'autonomie, dépendante des bornes de recharge installées sur les trajets des futurs utilisateurs.

Aujourd'hui éphémère pour les besoins de cet événement, une borne verra le jour à Saint-Fargeau (Yonne) de façon définitive d'ici à quelques mois. Elle s'inscrira dans un maillage complet de communes ayant fait le pari d'en installer une.

L'Yonne n'est pas à la traîne en la matière, il devrait y en avoir 157 d'ici 2017 sur les routes du département.

durée de la vidéo: 01 min 56
Le France Electrique Tour









Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie