Yonne : comment l’assassin d’André Kerckhove a-t-il été arrêté ?

André Kerckhove, horticulteur à la retraite, avait été retrouvé mort à son domicile de Saint-Sérotin, dans l’Yonne, en juin 2018. Son assassin a été interpellé et écroué après plusieurs mois d’enquête.
 

La maison de la victime à Saint-Sérotin, dans l'Yonne, où son corps a été découvert
La maison de la victime à Saint-Sérotin, dans l'Yonne, où son corps a été découvert © Yoann Etienne/ France 3 Bourgogne
Les faits remontent au mois de juin 2018.
e 27 juin, le corps d’André Kerckhove est retrouvé avec des traces de tirs d’arme à feu, au niveau de l’abdomen et de la tête. L’autopsie révélera que la mort remontait au 23 juin.

Les enquêteurs  de la Section de recherches de Dijon se sont notamment intéressés à un homme que la victime avait fréquenté dans les jours précédant son décès. Cet individu avait été mis en cause pour des faits de violences avec une arme de poing le 24 juin à Nailly. Il avait été déféré devant le tribunal correctionnel de Sens dans le cadre d’une comparution immédiate le 26 juin.

Le 21 janvier 2019,  des gendarmes ont procédé à une perquisition au domicile de ce suspect. A cette occasion, ils ont découvert dans le jardin plusieurs balles de même calibre que celles retrouvées dans le corps d’André Kerckhove.

Le suspect, né en 1968, a été placé en garde à vue. Il a reconnu s’être rendu à Saint-Sérotin, au domicile d’André Kerckhove, le 23 juin 2018 au petit matin. Il a avoué avoir tiré à deux reprises sur la victime.

  Reportage de Sébastien Kerroux, Yoann Etienne et Cécilia Ngoc avec :
-Josiane Harivel, voisine du suspect
-Gérard Rousseaux, voisin et ami de la victime
 

Quels sont les motifs du meurtre ? 


"Pour justifier son geste, il  a avancé des mobiles très personnels, non étayés par l’enquête. Il doit ainsi être réentendu  par le magistrat instructeur, lequel a ordonné des investigations complémentaires sur sa personnalité  (expertises psychiatrique et psychologique)", indique le parquet d’Auxerre.
En attendant, l’homme a été mis en examen pour assassinat le 23 janvier 2019. Il a été placé sous mandat de dépôt.

Le résultat de ces investigations a été communiqué à la famille d’André Kerckhove, qui a été reçue par le juge d’instruction chargé de l’enquête ce mercredi 6 février 2019.

"Les résultats de  cette enquête diligentée par la Section de Recherches de Dijon, soutenue par le groupement de gendarmerie de l’Yonne et en particulier de la brigade de recherche de Sens, doivent beaucoup au caractère très minutieux de la perquisition réalisée au domicile du suspect et au savoir-faire des enquêteurs en charge de sa garde à vue, qui ont su recevoir des déclarations circonstanciées et corroborées par les autres éléments de l’enquête", précise le parquet d’Auxerre.
 
C'est ici, à Villeperrot (Yonne), au domicile de l’auteur présumé de l’assassinat d’André Kerckhove, que les enquêteurs ont retrouvé des balles du même calibre que celles retrouvées dans le corps de la victime.
C'est ici, à Villeperrot (Yonne), au domicile de l’auteur présumé de l’assassinat d’André Kerckhove, que les enquêteurs ont retrouvé des balles du même calibre que celles retrouvées dans le corps de la victime. © Sébastien Kerroux

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter