Législatives 2017 : un duel Crouzet contre Odoul dans la 3e circonscription de l’Yonne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maryline Barate

Dans cette circonscription du nord de l'Yonne autour de Sens,  Marie-Louise Fort ne se représentant pas, qui succèdera à la députée Les Républicains ? Telle est la question dans ce territoire.  Cela se jouera entre entre Michèle Crouzet (LREM) et Julien Odoul (FN).

Au jeu des pronostics, la 3e circonscription de l’Yonne était la plus sûre chance de député pour le Front national en Bourgogne en la personne de Julien Odoul, le patron du FN dans le département. Marine Le Pen avait remporté 48,5% des suffrages au second tour de la présidentielle sur ce territoire du nord de l’Yonne.

Finalement c'est Michèle Crouzet, candidate de La République En Marche (LREM) qui a basculé en tête au soir du permier tour. Cette conseillère départementale de sensibilité de centre-droit et dirigeante d'une petite entreprise a rallié 28,65% des voix. Elle a sans doute bénéficié du raz-de-marée du mouvement d'Emmanuel Macron.

Le candidat FN Julien Odoul arrive en deuxième position. Il a obtenu 25,61% des suffrages. Sans doute, cela s'apparente à une déception pour ce conseiller régional frontiste. L'électorat du FN s'est moins mobilisé en ce premier tour des légilsatives que pour la présidentielle. Dans cette circonscription, la taux de participation n'est que de 48,12%

durée de la vidéo: 02 min 16
Législatives 2017 : la réaction de Jean-Yves Caullet



Pour mémoire, au second tour de la présidentielle, Emmanuel Macron était arrivé en tête de peu avec 51,5% des voix devant Marine Le Pen qui avait obtenu 48,5% des suffrages.




Retrouvez les résultats détaillés des élections législatives de la 3e circonscription de l'Yonne sur franceinfo.

 



 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.