• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : un célèbre philosophe s'est éteint à Avallon

François Dagognet, lors d'une interview sur Canal U en 2003.
François Dagognet, lors d'une interview sur Canal U en 2003.

Le philosophe François Dagognet est décédé samedi 3 octobre 2015 à l'âge de 91 ans, à Avallon dans l'Yonne, a-t-on appris ce dimanche 4 octobre 2015 auprès de sa famille.

Par AFP

Né le 24 avril 1924 à Langres (Haute-Marne) dans un milieu modeste, François Dagognet était à la fois agrégé de philosophie et docteur en médecine, spécialisé en neuropsychiatrie. Jeune professeur de philosophie, il s'était en effet lancé dans des études de médecine, non pas pour l'exercer mais parce que cette discipline l'intéressait d'un point de vue philosophique, explique son fils, le journaliste Germain Dagognet.

François Dagognet a travaillé toute sa vie sur les sciences. Il a porté un regard philosophique sur des champs assez peu traités par cette discipline, écrivant par exemple sur la peau, les déchets, le cerveau... Par sa démarche, il s'inscrivait dans les pas du philosophe Gaston Bachelard, qui fut " un peu son maître à penser ", rappelle son fils.

Auteur prolifique, le philosophe a publié une soixantaine d'ouvrages, parmi lesquels " La raison et les remèdes ", " Rematérialiser ", " Des détritus, des déchets, de l'abject ", " Comment se sauver de la servitude ? ", " La maîtrise du vivant ".

Interview de Jean-François Dortier, " Sciences Humaines "
Interview de Jean-François Dortier, Directeur de la publication de " Sciences Humaines ".

 

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus