Cet article date de plus de 9 ans

Zebda : "notre second tour peut durer 20 ans !"

Zebda, la saga des potes métissés qui n'ont pas leur langue dans leur poche est aux Vieilles Charrues. Après 8 années de Break, leur accent toulousain devrait enflammer la plaine ce soir !
Zebda, en conférence de presse
Zebda, en conférence de presse
Ils sont arrivés presque discrètement vers 17 h. Zebda, le trio toulousain remet ça après 8 ans de break : "on s'est arrêté pour des projets perso. Les enfants ont grandi, les barbes ont poussé ! Mais on a commencé à se revoir, et on a reparlé musique.. C'était il y a deux ans, et ont a décidé de remettre ça. !"

Et alors, passé ce break ? On remet ça pour combien de temps ? "
Second tour, dans la langue française, ça veut dire qu'il n'y aura pas de troisième. Le second tour peut durer 20 ans... ou plus ! .Et puis, il y aura certainement un nouvel album quand on aura fini notre tournée ! On a peut être envie de faire plus poétique et plus mélodique..."

Un journaliste les interroge sur la politique de la ville. "Le changement de gouvernement a été un soulagement. C'est un espoir, mais on verra dans les faits". Et à propos de leur titre "Un Je ne sais quoi", dans lequel  ils "Fuck La Pleïade" ? "On peut être cultivé sans être instruit ! L'institution ne fait pas tout !" 

8 ans après, les Zebda n'ont toujours pas leur langue dans leur poche... Et l
'état d'esprit, lui, est toujours le même: "on est très touché par le travail de bénévolat qui soutient les Vieilles Charrues. On ira voir le jardin des bénévoles. En tout cas, les festivals sont essentiels pour aller à la rencontre des autres publics. Et ce soir, on va se régaler !"

Voir la conférence de presse de Zebda

Zebda: extrait de la conférence



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vieilles charrues