• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La SNSM sur les dents

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Ces derniers jours, les incidents en mer se multiplient. Les plaisanciers sont mieux formés aux règles de sécurité mais il y a encore du progrès à faire...

Par Antonin Billet et Fabienne Béranger

Ce matin, en baie de Quiberon, une vedette de 18 mètres a percuté un voilier de 9 mètres blessant légèrement deux femmes à bord du voilier. Un accident qui rapelle celui, dramatique, qui a causé la mort d'un homme la semaine dernière

Mercredi, c'était un groupe de 13 plaisanciers asiatiques qui était secouru en baie de La Baule. Ils n'avaient aucune connaissance maritime et avaient loué des bateaux sans permis. Un incident qui questionne l'opportunité de louer de telles embarcations :

Attention aux imprudences en mer
Depuis le week-end dernier, le Cross Etel a reçu de nombreux appels de secours concernant  "en majorité des comportements inconscients  de personnes ne maitrisant pas leur embarcation et ne respectant pas les règles élémentaires de sécurité."

En tout, sur le littoral, ce sont 43 affaires qui ont été traitées par le Cross Etel pour la seule journée du samedi 11 août. Dans de nombreux cas, ils s'agissait de personnes "ne maitrisant pas la navigation et leur embarcation, ne respectant pas les règles de sécurité (possession et utilisation du matériel de sécurité ou de navigation) ou n’étant pas en état de naviguer (alcool)."

Des actions de prévention menées par la SNSM

Pour faire prendre conscience aux plaisanciers des dangers de la mer, la SMSM organise régulièrement des démonstrations de sauvetage. Et rappelle les règles de sécurité de base comme ici, au festival des Filets Bleus, à Concarneau (29) :

La SNSM aux Filets Bleus, à Concarneau (29)


Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus