Cet article date de plus de 9 ans

Quand les temps de repos empoisonnent les colonies de vacances

Depuis quelques mois, le temps de repos des animateurs de colonies de vacances fait l'objet d'une nouvelle réglementation... qui destabilise quelques peu le fonctionnement des centres et inquiète certains directeurs.
Ah les jolies colonies de vacances... une vieille histoire qui peut parler à tout le monde... mais voilà désormais suite à une décision du Conseil d'Etat d'octobre  2011, chaque association ou organisme pour se conformer aux directives européennes sur l'organisation du travail, doit attribuer un repos quotidien de  11 heures à ses salariés... Un principe très compliqué à appliquer et à mettre en oeuvre dans les centres de colonies de vacances. 
Cela obligerait à embaucher davantage d'animateurs avec le risque de voir flamber les prix de ces séjours de vacances pour les enfants.
Si le gouvernement est revenu sur cette réglementation au printemps  pour l'assouplir un peu, permettre des temps de repos de 8h, l'organisation demeure compliquée dans la pratique.

Reportage avec l'association Wakanga, organisatrice de séjours de vacances pour les enfants. 


Les colos et les temps de repos

Interviews : 
- Marie Toublanc, animatrice
- Robin Lefèvre, animateur
- Quentin Joste, directeur de l'association Wakanga


Pour aller plus loin :

- La décision du Conseil d'Etat du 10 octobre 2010
- Le fameux décret n°2012-581 du 26 avril 2012
- Colonies de vacances : Les animateurs ne veulent pas de 11h de repos !
- Parution au J.O. du décret encadrant les congés des moniteurs de colonies de vacances

--Animatrice
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeunesse vie associative vacances