La société Tallec, un des trois repreneurs pour le site Doux de Sérent (Morbihan, 159 salariés) a annulé son offre de reprise.

La soLa société Tallec, un des trois repreneurs pour le site Doux de Sérent (Morbihan,
Ce choix a été fait notamment en raison de l'impossibilité d'utiliser la marque "Père Dodu - Le Choix du Chef" fabriquée par le site, selon un communiqué de Tallec.
La société Jean-Pierre Tallec, spécialisée dans la charcuterie haut de gamme, projetait de reprendre 152 des 159 salariés du site morbihannais du groupe Doux pôle frais.

Mais, selon Tallec, trois points n'ont pas été résolus. "Nous sommes donc condamnés à décider le retrait de l'offre faite par la SAS Tallec", a expliqué dans un communiqué
le directeur général de Tallec, Briec Bounoure.
Il regrette notamment l'impossibilité pour les repreneurs potentiels d'accéder aux système informatique du site ou encore l'absence de solution permettant de continuer à utiliser la marque "Père Dodu - Le Choix du Chef" sous laquelle "une partie très importante des produits sortant de Sérent était jusqu'à présent commercialisée".
"On voit très mal comment il serait possible d'en poursuivre l'exploitation sur des marchés archi-bataillés sans la possibilité d'utiliser cette marque", note le directeur général qui regrette aussi le délai très long de la procédure. Selon lui, le 11 septembre, date à laquelle le repreneur reprendra le site, "Sérent ne sera plus qu'un site quasiment mort sur le plan activité".

une semaine décisive pour les salariés

Lundi: 
Les représentants syndicaux doivent se voir communiquer  les cinq offres de reprise éventuellement "améliorées" 

Mardi:  comité central d'entreprise au siège du groupe à Châteaulin (Finistère) 

Mercredi: audience au tribunal de commerce de Quimper qui examinera  des offres de reprise partielles ne préservant que quelques centaines d'emplois.  Les syndicats CGT, FO et CFDT appellent à un grand rassemblement devant le tribunal. 
 
de Tallec daté de vendredi.ciété Tallec, un des trois repreneurs pour le site Doux de Sérent (Morbihan,
159 salariés) a jeté l'éponge, notamment en raison de l'impossibilité d'utiliser
la marque "Père Dodu - Le Choix du Chef" fabriquée par le site, selon un communiqué
de Tallec daté de vendredi.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité