Le rail d'Ouessant sous surveillance internationale

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antonin Billet
© Marine Nationale

Pour éviter les pollutions maritimes sauvages, un dispositif de surveillance international survolait cette semaine le rail d'Ouessant.

Français, belges, allemands ou encore espagnols travaillaient de concert cette semaine pour surveiller le rail d'Ouessant et, plus généralement, les côtes atlantiques et la Manche. Leur objectif : démasquer les pollueurs qui vidangent de façon sauvage le long de nos côtes.

Le dispositif semble efficace : pas plus de un ou deux navires sont verbalisés par an, signe que le renforcement de la législation est dissuasif pour les armateurs. En effet, les contrevenants s'exposent à une amende d'un million d'euros et une peine de dix ans de prison.
Le rail d'Ouessant sous surveillance internationale



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.