Cet article date de plus de 8 ans

Décès d'Edouard Leclerc : les réactions

Après la mort d'Edouard Leclerc, le père de la grande distribution, les réactions affluent. Les Politiques, les acteurs de l'économie et du commerce mais aussi les habitants de Landerneau, sa ville.
"Un homme d'une très grande simplicité et très abordable"
Réaction du maire de St-Divy, au décès d'Edouard leclerc

Pour Pierrick Massiot, Président du Conseil régional de Bretagne : « lorsqu’il a ouvert sa première boutique en 1949, l’épicier de Landerneau était sans doute loin de se douter qu’il serait à la tête, près de 50 ans plus tard, du premier groupe français de distribution. Sa capacité d’innovation et son esprit pionnier forcent l’admiration. C’est un des plus grands entrepreneurs bretons qui nous a quittés aujourd’hui et je tiens à lui rendre hommage. »

Pierre Maille, Président du Conseil général du Finistère : "(...) Avec Edouard Leclerc disparaît une personnalité économique remarquable du Finistère. Son ascension a débuté en Finistère, à Landerneau, en décembre 1949, dans la rue des Capucins, où il a ouvert son premier magasin. Précurseur de la grande distribution, il a su convaincre des commerçants indépendants de réunir leurs forces et leurs moyens. Son crédo était de comprimer au maximum les frais de distribution pour vendre le moins cher possible. Il a créé une organisation commerciale devenue aujourd’hui l’une des toutes premières enseignes de France. Son action à la tête du mouvement Leclerc a été à l’origine de la création de milliers d’emplois en Finistère et en France. Il a permis à de nombreux producteurs agricoles de trouver de nouveaux débouchés dans la grande distribution.
Parallèlement, il est toujours resté très attaché au Finistère et n’a cessé d’encourager la présence d’hommes et de femmes issus du Finistère dans les instances de décisions des centrales d’achats et dans les organismes de direction."

"Pour Landerneau, c'est une image, il y a son nom partout"
Réaction d'un commerçant de Landerneau au décès d'Edouard leclerc

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition