Le déménagement : la diffusion du documentaire aura bien lieu

L'ancienne prison Jacques Cartier de Rennes
L'ancienne prison Jacques Cartier de Rennes

Pendant un an,  le film "Le déménagement" réalisé par Catherine Rechard a été interdit de diffusion. Le problème ? Interrogés sur leur quotidien en prison, les détenus y témoignent à visage découvert.

Par Emilie Colin

Vendredi à minuit, et samedi à 15h20, France 3 Bretagne diffuse "Le déménagement", un film de Catherine Rechard. Cette diffusion intervient un an après une longue bataille judiciaire entre l'administration pénitentiaire, et la réalisatrice.
Cette dernière a filmé le transfert des détenus et du personnel de la maison d’arrêt Jacques-Cartier de Rennes vers le nouveau centre pénitentiaire de Rennes-Vezin. C'était en 2010. Dans ce documentaire, les détenus s'expriment à visage découvert, une démarche à laquelle ils ont tous consenti lors du tournage.

Blocage

Malgré un accord préalable, l'administration pénitentiaire s'est opposée à cette diffusion, revenant sur la question de l'anonymat. Elle exigeait le "floutage" des détenus.
Motif: « respecter l’anonymat physique et patronymique des personnes détenues » et « veiller au respect du droit à l’oubli de la personne condamnée qui, à son retour à la vie libre doit pouvoir trouver un emploi, un logement, reprendre une vie familiale ».


Alertant les médias et les parlementaires, Catherine Rechard met en avant la liberté d'expression et le droit à la dignité des détenus. Ce blocage dure une année entière, et passe par les arcanes juridiques.

En juillet 2012, le tribunal adminstratif tranche en faveur du film : la diffusion aura bien lieu sans floutage et sera autorisée uniquement à la télévision, sur France 3 et TV Rennes. (mais pas sur internet, sur notre offre de télé-rattrapage).

En mars 2010, des reporters de France 3 Bretagne avaient également suivi ce déménagement. Deux ans plus tard, les associations qui soutiennent les détenus et leurs familles s'interrogent sur ces nouvelles prisons, dites "modernes" et éloignées des centres-villes. Ces nouveaux locaux modifient aussi le travail du personnel pénitentiaire. 

Reportage sur Le Déménagement
Reportage de Géraldine Lassalle, Fabien Delaury et Vincent Surrault
Apparaissent dans ce reportage :
- Gilles Morfoisse, bénévole Titomm
- Jean-Jacques Urvoas, député (PS) du Finistère et président de la Commission des Lois de l'Assemblée Nationale
- Christelle Nicolas, secrétaire locale CGT pénitentiaire au Centre pénitentiaire de Rennes -Vezin
- Olivier Vicquelin, directeur adjoint du centre pénitentiaire de Rennes Vezin

L'association Ti Tomm :
Rue du Petit Pré
35132 Vezin-le-Coquet |contacts
02 99 41 93 48
http://www.titomm.fr/ 

Sur le même sujet

Littoral, le saunier migrateur

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne