Vendée Globe : Kito de Pavant heurté par un chalutier

© Ricardo Pinto/Windreport'/Groupe Bel
© Ricardo Pinto/Windreport'/Groupe Bel

Les dégâts sont importants, Kito de Pavant, skipper du bateau Groupe Bel, a été percuté par un chalutier lundi matin. Contraint à l'abandon, il a rallié Cascail au Portugal hier soir.

Par Krystell Veillard

Selon le communiqué transmis par son sponsor Groupe Bel, Kito de Pavant, engagé dans le Vendée Globe, tour du monde à la voile en Solitaire, a contacté son équipe à terre lundi matin à 10h15 heure française pour l'informer qu'il avait été percuté par un chalutier à 10h de Paris. Le choc a fortement endommagé la coque, à l'avant et au niveau du point d'ancrage du mât à bâbord. Kito de Pavant a tendu différents cordages afin de maintenir ce dernier debout et a ramené son bateau sous grand voile seule jusqu'au Portugal. A son arrivée, le skipper a fait état des dégâts à bord de Groupe Bel. 
Selon la direction de course sa position au moment du choc était par 39°56 Nord et 9°56 Ouest, à environ 70 milles au nord de Cascais  au Portugal. Il était à 10 milles nautique derrière Jean Le Cam sur SynerCiel et 25 milles à l'est de Mike Golding sur Gamesa .

Il semble selon le skipper que le chalutier n'avait pas actionné son AIS, le  système qui permet d'être repéré en permanence en mer. 

A son arrivée à Cascail, les premiers commentaires du skipper : "Les conditions étaient pourtant faciles, mon bateau filait bien. Juste avant de me coucher, j'ai regardé dehors puis sur l'écran et ça allait. Il y avait moins de trafic, on était au large. Je suis allé me coucher et, pour une fois, je suis allé du côté au vent (à tribord, à l'opposé de l'endroit du choc). Je suis entré en collision avec un chalutier qui a pris d'abord le bout-dehors. La cadène (point d'accroche) qui tient l'outrigger (qui lui-même tient le mât) est ensuite montée avec le pont. Par miracle, le mât n'est pas tombé, alors qu'il aurait pu céder en premier, mais là, c'est la coque qui a lâché. J'ai ramené Groupe Bel au port car je ne peux pas faire le tour de la planète avec un bateau dans cet état…plus de Vendée Globe pour moi, ce sera pour les autres.''

Kito de Pavant heurté par un chalutier

 

Sur le même sujet

Les + Lus