Pour les demandeurs d'asiles : actions coup de poing à Rennes

Des migrants et défenseurs des demandeurs d'asile occupent le Service départemental d'action sociale / © Isabelle Rettig - France 3 Bretagne
Des migrants et défenseurs des demandeurs d'asile occupent le Service départemental d'action sociale / © Isabelle Rettig - France 3 Bretagne

Différents mouvements et associations, Le DAL, le Collectif de soutien aux personnes Sans-papiers, RESF (Réseau d'Education Sans-frontière) ont décidé d'investir conjointement et avec des migrants, cinq lieux à Rennes.

Par Krystell Veillard

Ils ont investit la Préfecture, d'où ils ont été refoulés, le Conseil régional, le Service départemental d'action sociale Kléber, l'Hôtel de Rennes Métropole, la Mairie du Blosne. Plusieurs associations et mouvement rennais, DAL 35, Collectif de soutien aux personnes sans-papiers, Réseau d'Education sans frontière ont décidé d'occuper ce mercredi cinq lieux rennais.
Ils réagissent à la série d'expulsions dfe Roms, à Rennes ces derniers jours et à la menace d'expulsion du squat de Pacé, le plus grand de France, où pas moins de 240 migrants sont hébergés depuis des mois.
Les revendications de l'association Dal 35 sont les suivantes : "Nous ne voulons pas attendre un drame humain dans la rue cet hiver pour que les élus expriment poliment leur indignation. Nous avons donc décidé d'occuper simultanément plusieurs lieux publics, afin de mettre l' Etat et les élus face à leurs responsabilités, pour faire face à l'urgence sociale sur leur territoire. Nous leur demandons de sortir de leur silence coupable afin de trouver des solutions de relogement humainement acceptables pour tous".

Occupation du service d'action sociale Kléber à Rennes / © Isa Rettig - France 3 Bretagne
Occupation du service d'action sociale Kléber à Rennes / © Isa Rettig - France 3 Bretagne

 

Sur le même sujet

Littoral, l'ikéjimé une révolution pour la pêche

Les + Lus