Jérémie Beyou abandonne le Vendée Globe

Le skipper faisait route vers Madère pour analyser un problème de vérin de quille. Il a décidé d'abandonner car poursuivre sans intervention extérieure aurait été trop dangereux.

Ils ne sont plus que 15 sur les 20 skippers engagés sur ce vendée Globe 2012/2013, après que Jérémie Beyou ait dû renoncer après une avarie sur la quille de son "Maître Coq". Interrogé au cours de la vacation quotidienne depuis le PC Presse à Paris, Jérémie Beyou a indiqué qu'il naviguait au moteur et que "la course (était) finie" pour lui.

Jérémie Beyou est victime d'une avarie majeure, le vérin de la quille basculante de son bateau ayant cassé pour une raison inconnue. Celle pièce, supposée très solide, permet de basculer la quille pour compenser la force du vent dans les voiles et stabiliser le bateau.
"Jérémie a réussi à sécuriser sa quille à l'aide de cordages, mais cette réparation ne pourra résister aux milliers de milles à venir de ce tour du monde", avait expliqué dimanche son équipe dans un communiqué.