Désert médical: les remèdes radicaux du sénateur breton

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stéphane Grammont

Jean-Luc Fichet, sénateur maire PS du Finistère, propose dans un rapport d'obliger les jeunes spécialistes à s'installer en campagne. Les généralistes s'installant en ville seraient moins bien conventionnés.

Jean-Luc Fichet, sénateur maire PS du Finistère, président de la commission aménagement du territoire, et Hervé Maurey, sénateur UDI de l'Eure et auteur du rapport, vont à l'encontre des mesures incitatives de Marisol Touraine qui proposait un salaire minimum de 4 600 euros aux jeunes médecins s'installant dans les déserts médicaux. Ils proposent au contraire un traitement de choc:

- encadrer l'installation dans les zones de forte densité: un généraliste qui s'installerait dans une zone de forte concurrence serait moins bien remboursé. Il aurait donc plus de mal à se constituer une patientèle.

- obliger les médecins spécialiste à pratiquer durant deux ans dans une zone de pénurie de professionnels. Une Proposition qui fait bondir les étudiants en médecine, déjà répartis sur le territoire durant leurs années d'internat.

Qu'est-ce qu'un désert médical?

Il n'existe pas de définition "administrative" du désert médical. Pour le ministère de la santé, il s'agit d'une zone où la densité de médecins est inférieure de 30% à la moyenne nationale. Même si le nombre de médecins n'a jamais été aussi important en France, avec 334 médecins pour 100 000 habitants, c'est leur répartition qui pose problème. En 2008, le ministère de la Santé considérait que "près de 2,6 millions de Français rencontrent des difficultés pour accéder aux soins, que ce soit pour trouver un médecin généraliste, un spécialiste ou un professionnel de santé"

L'UFC Que Choisir pour sa part a retenu dans une étude récente la présence ou non d'un médecin à moins de 45 minutes de chez soi. L'association avait établit une carte de France de l'accès aux soins pour les médecins généralistes ainsi que pour des spécialistes. Le critère financier avait également été pris en compte.

La carte des déserts médicaux en Bretagne

Berrien, Carnoët, Commana, Mellionnec.... ces communes sont selon les critères de l'UFC Que choisir, des déserts médicaux. En Bretagne, ce sont surtout les médecins spécialistes qui font défaut dans les zones rurales. Pas de problèmes en ville, même si l'accès à un médecin généraliste conventionné secteur 2 (le mieux remboursé), est divers selon les habitants.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.