L'abattoir de Pleucadeuc s'arrêterait définitivement en mai

L'entrée du site de Doux à Pleucadeuc / © France3
L'entrée du site de Doux à Pleucadeuc / © France3

Jean-Charles Doux et l'administrateur judiciaire Régis Valliot ont annoncé en comité d'entreprise l'arrêt définitif de l'abattoir de Pleucadeuc, s'il ne trouvaient pas de repreneurs d'ici la fin du mois de mars. 147 salariés y travaillent. 

Par Antonin Billet

Il y a dix jours le tribunal de Quimper a prolongé jusqu'à fin mai la période d'observation afin de permettre au Groupe Doux de trouver un acheteur. Jean-Charles Doux, PDG du groupe Doux, et l'administrateur judiciaire Régis Valliot l'auraient l'ont confirmé hier : l'abattoir fermerait fin mai s'il ne trouvait pas de repreneur avant le 31 mars. A ce jour la direction a lancé un appel d'offre, sans piste concrète décrite aux partenaires sociaux. C'est ce que rapporte un délégué syndical CGTMichel Hamonet.

Depuis le mois de juin dernier, le groupe Doux est en redressement judiciaire. Et le secteur de la découpe de volailles est en pleine restructuration en France. 

Pour les 147 salariés de Pleucadeuc, l'espoir réside désormais dans un providentiel repreneur. Mais le contexte économique ne semble pas favorable pour ce scénario. Une nouvelle réunion aura lieu le 19 mars prochain à Pleucadeuc.

L'avenir du site d'Elven, élevage de dinde qui emploie 43 salariés, serait lié à celui de Pleucadeuc. 







Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus