Bretagne-Martinique: Thierry Chabagny abandonne

Thierry Chabagny (Gedimat) a abandonné dans la Transat en solitaire Bretagne-Martinique, partie la veille de Brest, à la suite d'une déchirure de sa grand-voile, a annoncé son équipe.

Par Sylvaine Salliou

L'incident a eu lieu lundi matin au milieu du golfe de Gascogne, dans une mer et des vents très violents, atteignant "jusqu'à 50 noeuds (92,5 km/heure) dans
les rafales
", a indiqué Chabagny. Le marin faisait partie des favoris de cette course de quelque 3.500 milles (environ 6.500 km) vers Fort-de-France.

La grand-voile du monocoque Figaro Gedimat (10,10 m de long) s'est déchirée sur presque toute la chute (du haut du mât à l'extrémité libre de la bôme, ndlr), entre la première latte et le deuxième ris, a-t-il précisé. Chabagny a informé la direction de course et son partenaire de la situation pour, a-t-il dit, se "donner le temps de la décision". Après avoir longuement échangé avec son sponsor, il a décidé d'abandonner, une réparation en mer étant très illusoire compte tenu des conditions météo. Chabagny a fait demi-tour et se dirigeait lundi après-midi vers son port d'attache de Port la Forêt (Finistère), où il devrait arriver mardi.

Après l'abandon de Chabagny, il reste 14 concurrents encore en course. A 12h00 heure française, le Français Frédéric Duthil (Sepalumic) était en tête devant Yoann Richomme (DLBC-Module Création) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance).

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus