Itinéraires : le long de l'Aven, premier arrêt à Rosporden

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
Rosporden, capitale du chouchen
Rosporden, capitale du chouchen © France 3 Bretagne

Itinéraires embarque pour un périple aux abords de l’Aven qui débute par Rosporden. Ici, l'Aven se révèle sous la forme d'étangs. Le premier est né au XIème siècle via l’édification d’une digue, afin d’assurer la protection de la cité, cité aussi reconnue pour son chouchen.

Reportage

Rosporden est reconnu comme la capitale du chouchen, boisson à base d'eau et de miel, que l'on qualifie souvent de version bretonne de l'hydromel. Désormais, une seule cave continue de produire ce fameux breuvage, fabricant officiel de la commune depuis quatre générations. 

Rencontre

A la fin du XIXème siècle, le train s'implante à Rosporden et provoque le développement industriel de certaines activités de la région, comme la conserverie de légumes. L'histoire de ce secteur évolue encore, avec l'arrivée de la mécanisation. Aujourd'hui, la commune ne possède plus qu'une conserverie "Boutet Nicolas", menacée de fermeture, une décision inattendue comme l'explique le maire Gilbert Monfort.

Dans le rétroviseur 

En 1968, à l'heure où les petits pois sont mis en boîtes, il est déjà question de mécanisation et de concurrence croissante, comme le montre ce reportage déniché dans les archives de l'Institut National de l'Audiovisuel (INA). 

Rosporden, repaire d'écrivains

Pierre Loti, l'auteur de "Pêcheurs d'Islande" était un habitué des lieux. Il séjournait souvent chez son ami, Pierre le Cor, rencontré alors qu'il était dans la Marine. De cette amitié est né un roman intitulé "Mon frère Yves", publié en 1883. On peut se recueillir sur la tombe de Pierre Le Cor, dans le jardin clos de Notre-Dame-de-Rosporden.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.