Les défenseurs des langues régionales demandent l'asile culturel à l'Unesco

Des associations de défense des langues de France étaient devant l'Unesco à Paris aujourd'hui afin de demander l'asile culturel, alors que le gouvernement a reculé sur la ratification de la Charte européenne des langues régionales.

Ce matin même, Jean-Jacques Urvoas, porte-parole du groupe "langues régionales" à l'Assemblée Nationale, nous affirmait que les députés PS bretons "prendront leurs responsabilités"  et proposeront un projet de loi constitutionnelle au sujet des langues régionales et minoritaires afin de pouvoir ratifier la charte européenne sur la question. 

En fin de matinée ce sont les défenseurs des langues régionales de toutes la France qui se rassemblaient devant l'Unesco à Paris afin de demander très symboliquement l'asile culturel. Ces associations dénoncent une discrimination de ces langues minoritaires, elles demandent une reconnaissance, un véritable statut légal, qui permettrait de les protéger. Elles demandent aux Nations Unies de faire savoir à l'Etat, qu'elles ont saisi l'instance internationale pour ce problème culturel posé par les langues régionales en France.  
Au final ce qu'elles attendent, elles aussi, c'est une révision constitutionnelle afin de pouvoir ratifier la charte européenne des langues régionales, alors que le gouvernement a renoncé à cette promesse de campagne du candidat Hollande. 

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité