• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

PSA : Philippe Varin compte reconquérir le marché français

"Il n'y aura pas de licenciement sec" / © AFP
"Il n'y aura pas de licenciement sec" / © AFP

Le président de PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin affirme que son groupe va entamer sa reconquête du marché français, après ses mauvaises performances commerciales de l'été. Il a réaffirmé qu'il ne laissera personne sans emploi dans le cas des plans sociaux de Rennes et d'Aulnay.

Par Krystel Veillard avec l'AFP

Une chûte de 17, 3% des ventes au mois d'août


Dans un entretien au Parisien Philippe Varin prévoie que " le dernier trimestre enregistre une hausse de part de marché du groupe grâce aux nouveautés que nous lançons". En août, PSA Peugeot Citroën a enregistré une chute de 17,3% de ses ventes sur le marché français, également répartie entre ses deux marques et bien plus marquée que celle de l'ensemble du marché (-10,9%). "Ce mois n'est pas significatif", fait valoir le patron de Peugeot et de Citroën, qui juge de surcroît qu'on "est en train de toucher le fond".

Une nouvelle 308 très attendue


Il relève que le groupe va lancer 17 nouveaux produits dans le monde cette année. Le "plus attendu", selon Philippe Varin lui même, est la nouvelle 308. "Elle recueille tous les suffrages positifs sur son design et sera peu polluante".

A Rennes, le plan social "avance bien"


Le patron de PSA évoque par ailleurs les plans sociaux en cours, jugeant celui mené à Aulnay "extrêmement avancé", avec 2.000 des 3.000 personnes concernées ayant retrouvé "une solution d'emploi, et estimant que celui concernant l'usine de Rennes "avançait bien aussi". "Nous ne laisserons personne sans emploi, comme nous en avions pris l'engagement", réitère-t-il.

Sur le même sujet

[TEST] La Grande Parade

Les + Lus