L'oignon de Roscoff a son AOP

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Sa chair est rose, son histoire, des plus anciennes. C’est l’emblématique oignon de Roscoff ! Il vient de bénéficier de l’AOP, l’Appellation d’Origine Protégée. Une garantie de protection à l’échelle des 28 pays de l’Union Européenne.

Par Krystell Veillard

Les producteurs d'oigons de Roscoff viennent d'obtenir une AOP

Il fait la fierté de Roscoff. L'oignon Rose est apprécié depuis longtemps pour son caractère juteux et sa douceur. Gilbert Guillerm et les 80 producteurs du Haut-Léon ont mis quinze ans à obtenir l'AOC. Les voilà maintenant détenteurs de l'A.O.P. L'AOP, Appellation d'Origine Protégée. Une transposition de l'AOC à l'échelle européenne. Une façon de se prémunir des contrefaçons et d'affirmer clairement sa différence, son attachement au terroir.

Un cahier des charges à respecter

Afin de mériter l'AOP  il est nécessaire de respecter un cahier des charges qui impose des opérations manuelles au nom de la qualité. Les producteurs espèrent être récompensés par l'ouverture du marché européen. L'oignon de Roscoff s'affiche clairement, avec son logo rose et bientôt l'étiquette AOP. Le genre de repère attendu par les consommateurs. L'époque des Jonnies est bel et bien révolue. L'oignon de Roscoff, bien que toujours vendu en tresse, est entré de plain pied dans l'ère moderne.

Le reportage à Sibiril et à  Saint-Pol-de-Léon (29) de Bruno Gilbert et Julien Le Bot

AOP oignons de Roscoff

Interviews :
- Gilbert Guillerm, producteur d'oignons
- Robert Jézéquel, président du Syndicat AOC Oignon de Roscoff

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus