Gad : des salariés ont passé la nuit devant le site de Josselin (56)

© MAM
© MAM

Suite au CCE sous-tension, qui s'est déroulé hier à Rennes, une cinquantaine de salariés du site de Gad à Lampaul-Guimiliau (Finistère) a passé la nuit à Josselin, devant les grilles du site morbihannais. Ils ont décidé de lever le camp en début d'après-midi.

Par Krystell Veillard

En ce début d'après-midi, les cinquante salariés de l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau, qui bloquaient les entrées et sorties du site de Josselin dans le Morbihan depuis ce matin, ont décidé de lever le camp et de rentrer dans le Finistère.

Ils ont passé la nuit devant le site de Josselin, siège de la Cecab, le principal actionnaire de Gad. Les salariés se sont couchés devant les grilles de l'abattoir en début de journée, pour empêcher les entrées et sorties des camions. Tous venaient de Lampaul-Guimiliau dans le Finistère, où le travail a repris ce matin. Le site finistérien doit fermer, si le plan de continuation présenté par l'actionnaire la Cecab est accepté ce mercredi par le Tribunal de commerce de Rennes.
Regardez le reportage réalisé par les équipes de France 3 Bretagne à Rennes et Josselin

DMCloud:113847
la situation chez Gad au lendemain du CCE



© MAM
© MAM


Les salariés de Gad découvrent les journaux et la façon dont la presse relate les événements d'hier à Rennes et à Josselin, lors du CCE.

 / © Marc-André Mouchère - France 3 Bretagne
/ © Marc-André Mouchère - France 3 Bretagne


Le site de Gad à Josselin (56)  bloqué ce matin avec feu de palettes et de pneus
Une ultime action avant l'audience prévue demain pour l'examen du plan de continuation au tribunal de commerce de Rennes

 / © Marc-André Mouchère - France 3 Bretagne
/ © Marc-André Mouchère - France 3 Bretagne


Les camions ne peuvent ni entrer ni sortir du site

 / © Marc-André Mouchère - France 3 Bretagne
/ © Marc-André Mouchère - France 3 Bretagne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus